Vous êtes ici :

Safari au parc national Murchison Falls

J’ai réalisé trois jours de safari au parc national Murchison Falls lors de mon dernier voyage naturaliste en Ouganda. Retour sur mes observations et mes rencontres animalières.

Le parc national Murchison Falls

Situé au nord-ouest de l’Ouganda, le parc national Murchison Falls est le plus grand du pays avec ses 3877 km². Il est réparti de chaque côté de la rive du Nil Victoria à l’est du lac Albert et se trouve à 5h00 de route de la capitale Kampala (300 km environ). Il est classé parc national depuis 1952.

Le parc national Murchison Falls compte 144 espèces de mammifères, 51 reptiles, 45 amphibiens, 755 plantes dont 145 arbres et 526 espèces d’oiseaux.

Il est plus que regrettable que Total Energie ait réalisé une saignée à travers le parc national Murchison Falls pour construire un pipeline qui va relier le lac Albert à la Tanzanie et exploiter des puits de pétrole (plus d’infos ici). Comment un sanctuaire protégé peut-il être ainsi profané ?

Nous rejoignons le Murchison River Lodge de nuit le long du Nil Victoria en étant parti du parc national Kibale et des marais de Bigodi en fin de matinée. Demain débute nos safaris à Murchison Falls.

Nos premières girafes d’Ouganda

Le parc national Murchison Falls comprend une grande quantité d’herbivores à commencer par les cobes d’Ouganda, les cobes à croissant, les ourébis, les bubales de Jackson, les buffles d’Afrique et les girafes de Rothschild. Et aussi bizarre que cela puisse paraître, ce sont nos premières girafes observées en Ouganda. Certes il n’y en n’a pas dans le parc national Queen Elizabeth mais nous aurions pu en voir dans le parc national du lac Mburo.

Rencontre avec le singe pata

L’Ouganda est le pays d’Afrique pour l’observation des singes. 15 espèces peuvent être photographiées. Il y a bien entendu le gorille des montagnes à Mgahinga ou Bwindi ou encore le chimpanzé dans le parc national Kibale. A Murchison Falls, on peut croiser en safari le vervet, le babouin ainsi que le singe Pata.

Issu de la famille des cercopithécidés, il se reconnaît aisément avec son pelage roux sur la tête. Il aime la savane sèche. Saviez-vous que c’est le singe qui détient le record de vitesse. Sa moyenne haute peut-être de 55 km/heure avec des points à 80 km/h. Incroyable, non ?

Des oiseaux dans la savane

Le parc national Murchison Falls est un vrai paradis pour les ornithologues. J’ai pu croiser de nombreuses espèces lors de mes safaris dans le secteur des savanes ouvertes et semi-ouvertes de Paraa, Pakuba et Buligi.

Pas mal de passereaux comme le traquet motteux, le cisticole striée ou le gonolek à ventre rouge dans les zones plus boisées mais aussi des rapaces en grand nombre : pygargue vocifère, circaète de Beaudouin, faucon ardoisé, aigle huppard, vautour africain, gymnogène d’Afrique, palmiste africain, milan noir… Sans oublier des observations de pie-grièche à dos gris, pie-grièche isabelle, coucal du Sénégal, martin-chasseur à tête grise, coliou rayé, guêpier à queue d’aronde, tourterelle à poitrine rose, martin-pêcheur huppé, héron garde-bœufs, ibis hagedash, ouette d’Egypte, marabout d’Afrique, coucou jacobin, bucorve d’Abyssinie ou encore vanneau à éperons.

Mais c’est ma rencontre avec le guêpier écarlate dont j’ai été le plus heureux. Il ressemble comme deux gouttes d’eau au guêpier carmin mais sa tête est entièrement bleu verte alors que le carmin n’a que le dessus de la calotte bleu vert. Je suis fan de ses couleurs. Le voir chasser devant le 4×4 fut un grand moment d’observation.

Les grands troupeaux d’éléphants

On a rencontré peu d’éléphants mâles solitaires pendant nos trois jours de safari dans le parc national Murchison Falls. Par contre, on a croisé deux familles différentes composées d’au moins une vingtaine d’individus. C’est toujours un moment particulier d’observer des éléphants se déplacer dans la nature. Encore maintenant, je suis réellement impressionné par le silence qu’ils font en se déplaçant.

Rencontre avec les Big cat

Dans le parc national Murchison Falls, la rencontre avec les Big Cat est possible mais pas évidente et loin d’être assurée.

En trois jours, j’ai pourtant eu la chance de réaliser deux sightings de léopard et deux autres de lions. Le premier léopard descendait d’un arbre au loin au milieu de la savane. On l’a perdu de vue dans les fourrées. Quant au second, il se prélassait dans un arbre dans le secteur de Buligi. Pour les lions, on a aperçu une pride se mettre à l’abri derrière le dense feuillage d’un palmier. La seconde observation de lions concernait un mâle et une femelle qui se faisait la cour. Ils ont fini par faire leur affaire dans une dépression loin de nos objectifs. Un peu pudique pour des lions !

Croisière sur le Nil Victoria

Pour finir nos safaris au parc national Murchison Falls, nous avons réalisé une croisière sur le Nil Victoria. La croisière habituelle va jusqu’aux chutes Murchison mais on a opté pour une autre croisière vers le delta point dans l’espoir d’observer le bec-en-sabot du Nil. On ne le verra pas mais le long du fleuve, les observations ont quand même été nombreuses et de qualité de par la proximité : bec-ouvert africain, héron garde-bœufs, guêpier écarlate, milan noir, gymnogène d’Afrique, grand gravelot, chevalier guignette, grue royale, guêpier à queue d’aronde, crabier chevelu, héron pourpré, vanneau à ailes blanches, anhinga d’Afrique, grand cormoran, martin-pêcheur pie, autour sombre, jacana d’Afrique mais aussi colobe guereza, éléphants, cobes d’Ouganda, girafes de Rothschild et hippopotames.

De superbes observations pour finir. Le parc national Murchison Falls  est un sanctuaire incontournable en Ouganda. Pour la suite de notre voyage naturaliste en Ouganda, route pour la réserve de rhinocéros de Ziwa.

Cahier pratique

Comment se rendre au parc national Murchison Falls ?

Vol international jusqu’à Entebbe. Le parc national Murchison Falls se trouve ensuite à 5h00 de route (300 km).

Recherchez votre billet d'avion



Je vous invite aussi à tester le comparateur de vols Kayak.

Où dormir dans le parc national Murchison Falls ?

J’ai dormi au Murchison River Lodge. Une adresse sympa en bordure du Nil Victoria et très bien placé pour partir en safari dans le parc national.

Avec qui faire son safari en Ouganda ?

Pour votre safari en Ouganda, je vous conseille d’adresser votre demande de voyage sur mesure auprès de l’agence locale ougandaise qui travaille avec des guides francophones.  Je l’ai sélectionné pour sa connaissance du terrain, son sérieux et sa capacité à répondre aux demandes personnalisées. Contactez Eric, Expert sur l’Ouganda.

Quel est le meilleur moment pour faire un safari au parc national Murchison Falls ?

C’est assez rare pour le souligner mais toute l’année est un bon moment pour faire un safari au parc national Murchison Falls. Le pic de la saison sèche est de décembre à février et en juillet et août. Les ornithologues préféreront la période de novembre à avril pour bénéficier de la présence des oiseaux migrateurs.

Livres et guides d’observation et de voyage pour l’Ouganda

  • Save

Laisser un commentaire

Share via
Copy link