Vous êtes ici >>

10 associations à soutenir pour la protection des animaux sauvages

Les animaux sauvages, aux quatre coins de la planète, ont besoin des associations et des dons pour être protégés. Les Etats ne savent ou ne veulent pas remplir ce rôle.

Voici une liste non exhaustive de 10 associations à soutenir pour la protection des animaux sauvages, et même 11 avec un bonus. Si vous soutenez d’autres ONG, n’hésitez pas à les soumettre en commentaire en précisant leurs actions et leur site internet, je pourrais compléter la liste.

1 – WWF

Mondialement connu, la World Wide Fund for Nature, soit WWF, est sans aucun doute l’ONG la plus connue grâce à un réseau actif dans plus de 100 pays et près de 6 millions de membres.

La mission de WWF : Arrêter la dégradation de l’environnement dans le monde et construire un avenir où les êtres humains pourront vivre en harmonie avec la nature.

Ses champs d’action visent à protéger la planète selon cinq axes :

  • La vie des océans : Préserver les écosystèmes marins
  • L’alimentation : Favoriser des systèmes alimentaires durables
  • La vie sauvage : Sauver les espèces emblématiques menacées (panda, tigre, lutte contre le braconnage en Afrique…)
  • La vie des forêts : Protéger le poumon vert de la planète
  • Le climat et les énergies : Contenir le dérèglement climatique en dessous de 1,5°C

La WWF France, Fondation reconnue d’utilité publique, peut recevoir des dons déductibles des impôts à hauteur de 66% si vous êtes français. Vous pouvez faire un don unique ou un don mensuel.

2 – LPO

La Ligue Pour la Protection des Oiseaux (LPO) porte bien son nom. Depuis 1912, date de sa création, elle agit dans trois domaines :

  • La protection des espèces où elle met en œuvre 13 plans nationaux de restauration d’oiseaux (outarde canepetière, râle de genêts, butoir étoilé, balbuzard pêcheur, gypaète barbu, vautour moine, vautour pecnoptère, faucon crécerélette, milan royal, aigle de Bonelli, Grand tétras, pies-grièches, albatros d’Amsterdam) parmi les plus menacés de France, coordonne des programmes européens de sauvegarde d’espèces et gère la réintroduction d’oiseaux menacés.
  • La préservation des espaces naturels et notamment les zones humides (130 sites au total en France)
  • L’éducation et la sensibilisation. Elle propose à tous les publics, et plus particulièrement aux scolaires et aux enfants (la LPO bénéficie de l’agrément « Éducation Nationale » et « Jeunesse et Education populaire), des ateliers, des visites guidées, des conférences, des expositions…

Vous pouvez faire un don unique ou régulier pour une mission spécifique à la LPO France. Vous pouvez aussi adhérer à la LPO et devenir membre d’une association LPO locale. C’est à vous de choisir. Si vous payer vos impôts en France, vous bénéficiez d’une déduction d’impôt de 66% dans la limite de 20% de votre revenu imposable (au-delà l’excédent est reportable sur les 5 années suivantes).

3 – TOSCO

TOSCO (Tourism Supporting COnservation) est une ONG namibienne dont j’ai déjà parlé sur le blog.

Ses actions  visent à

  • réduire les conflits entre Homme et animaux (hors parcs nationaux),
  • sensibiliser les populations locales à l’environnement et à la protection de leurs ressources naturelles,
  • promouvoir des voyages plus propres avec la compensation carbone des voyageurs,
  • soutenir des programmes de recherche (lion, éléphant, dauphin, hyène brune…)

TOSCO touche habituellement ses fonds des agences de voyage qui adhèrent à l’ONG. Mais la crise de la Covid-19 est passée par là. L’association a donc lancé une campagne sur Leetchi pour recevoir des dons et financer ses actions pour 2021.

4 – ASPAS

Fondée en 1980, L’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) est une association française de protection de la faune.

L’ASPAS agit sur trois axes :

  • Actions juridiques où elle cherche à faire respecter et évoluer les lois de protection de la nature (tirs de loups, classement d’espèces nuisibles, interdiction des pièges tuants…). Plus de 3500 procédures devant les tribunaux ont été engagées depuis 40 ans.
  • Actions citoyennes en cherchant à mobiliser l’opinion publique, interpeller les élus et sensibiliser tous les publics. L’association est particulièrement active sur Facebook.
  • Actions foncières en créant des Réserves de Vie Sauvage® où aucune activité humaine n’est autorisée, hormis la balade. Les terrains acquis sont laissés en libre évolution en vue de préserver les espèces et les habitats fragiles.

L’ASPAS est une association reconnue d’utilité publique et 100 % indépendante. Sans financement public pour préserver sa liberté d’action, elle agit uniquement avec le soutien de ses membres et les dons.

5 – Gorilla

Créée en 1986, l’association Gorilla s’inscrit dans les pas des actions de Diane Fossey.

Les actions de l’association consistent à :

  • Financer ou cofinancer des projets de conservation en faveur des grands singes, en particulier les gorilles de montagne, en collaboration étroite avec les autorités des pays concernés.
  • Favoriser l’action des patrouilles anti-braconnage (achats de matériels, octroi de primes …)
  • Protéger l’habitat naturel
  • Informer, sensibiliser les populations autochtones (création de clubs Nature, soutien à des radios environnementales …)
  • Soutien à d’autres programmes de conservation des grands singes (Gorilla a parrainé le sanctuaire de Conkouati de Help Congo dont les actions visent à réintroduire des chimpanzés orphelins)

6 – Sea Shepherd

Créée en 1977 par Paul Watson, militant écologiste canadien, Sea Shepherd Global est une Organisation Non Gouvernementale internationale de défense des océans.

Sea Shepherd dénonce la destruction de la faune marine et la surpêche. L’ONG est particulière engagée dans la lutte contre la pêche illégale, la chasse à la baleine, la chasse aux dauphins au Japon, la chasse aux globicéphales aux îles Féroé, la chasse aux phoques et la surpêche liée à la pêche industrielle.

Pour ce faire, les militants de l’association interviennent de manière active et non violente dans les cas d’atteintes illégales à la vie marine et aux écosystèmes marins, exposent les abus et les pratiques non durables ou non éthiques d’atteinte à la vie marine et sensibilisent l’opinion publique sur le lien qui nous unit à l’océan.

7 – Wildlife Angel

Wildlife Angel est une Organisation Non Gouvernementale française qui vise à protéger la faune sauvage africaine et à lutter contre le braconnage.

Ses actions consistent à :

  • Protéger et sauver la faune sauvage africaine
  • Protéger les rangers qui sont chargés au quotidien de veiller sur la faune
  • Lutter contre le braconnage avec les autorités des pays
  • Sensibiliser le grand public à la nécessité de lutter contre le braconnage

Wildlife Angel est intervenu notamment au Niger, en Namibie, au Burkina Faso, en République Démocratique du Congo sur la formation de rangers.

L’association est reconnue d’utilité publique. Vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

8 – IFAW

Le Fonds international pour la protection des animaux a été fondé en 1969 pour lutter contre la chasse commerciale du phoque du Groenland et du phoque à capuchon au large de la côte orientale canadienne.

Aujourd’hui, ses actions se sont élargies à la protection des animaux et à la cohabitation entre l’Homme et les animaux.

Les campagnes internationales d’IFAW sont centrées sur la fourniture d’aide d’urgence aux animaux en détresse, la protection des baleines, des éléphants ainsi que la lutte contre le braconnage et le trafic d’animaux. Vous pouvez consulter le détail des campagnes ici.

IFAW France est reconnue d’utilité publique. A ce titre, 66% de votre don sont déductibles de vos impôts dans la limite de 20% de vos revenus imposables.

9 – FERUS

Ferus, littéralement ce qui est sauvage en latin, est une association de protection des grands prédateurs (Ours, Loups et Lynx) en France créée en 2003 suite au regroupement des associations Artus et du Groupe Loup France.

Ferus cherche à favoriser sur le territoire français le

  • le retour naturel du loup,
  • le maintien et le renforcement des populations d’ours,
  • le retour et le maintien des populations de lynx.

L’association milite pour la cohabitation  des grands prédateurs et des troupeaux domestiques en mettant en place des actions de concertation et de dialogue avec les éleveurs en faveur de la biodiversité.

Le bénévolat est bonne manière d’aider Ferus. L’association dispose de quater programmes :

  • PastoraLoup : soutien au pastoralisme dans des zones où le loup est présent,
  • Parole d’Ours : information et communication sur l’ours dans les Pyrénées auprès des habitants et des touristes en vacances dans les Pyrénées,
  • Parole de Loup : préservation du loup et sa coexistence avec l’homme,
  • Api’Ours : plantations d’arbres fruitiers, installation de ruches et pollinisation.

Vous pouvez aussi aidez Ferus en léguant un don ou en prenant votre adhésion à l’association, ce qui vous ouvre droit à une déduction fiscale de  66% pour un particulier dans la limite de 20% de vos revenus.

10 –  Helping Rhinos

Helping Rhinos est une ONG du Royaume-Uni dont la mission est de sensibiliser le grand public aux problèmes qui menacent la population mondiale de rhinocéros et de collecter des fonds pour les protéger.

Helping Rhinos travaille avec des partenaires de terrain (unité anti-braconnage féminines Black Mambas en Afrique du Sud, Ol Pejeta Conservancy au Kenya, orphelinat Zululand en Afrique du Sud…) pour :

  • Préserver ou développer un nouvel habitat pour les rhinocéros et autres espèces
  • Protéger les rhinocéros du braconnage
  • Sensibiliser et éduquer les communautés locales et plus largement le grand public sur l’importance de maintenir la population de rhinocéros

C’est à Ol Pejeta Conservancy que j’ai découvert leur travail où il est possible d’adopter un rhinocéros, un chien de lutte anti-braconnage. Il ne s’agit pas de réelles adoptions mais d’attribuer vos dons à une action bien précise. Ol Pejeta Conservancy est l’une des réserves privées les plus actives au Kenya dans la protection des rhinocéros blancs et noirs. C’est ici qu’il reste les deux derniers rhinocéros blancs du nord au monde.

Bonus – Sheldrick Wildlife Trust

Sheldrick Wildlife Trust est une ONG créée en 1977 par Daphné Sheldrick, Kenyane d’origine britannique pour sauver les éléphants orphelins et réhabiliter la faune au Kenya.

Au cœur de l’organisation, on trouve le programme de sauvetage et de réhabilitation d’éléphants orphelins mais aussi des programmes en faveur des rhinocéros noirs et blancs et des girafes.

Au-delà de la protection des espèces, les programmes englobent également la lutte contre le braconnage, la protection de l’environnement naturel, la sensibilisation des communautés locales, la résolution des problèmes de bien-être animal, la fourniture d’une assistance vétérinaire aux animaux dans le besoin.

Vous pouvez aider l’ONG en faisant un don unique ou mensuel.

10 associations à soutenir pour la protection des animaux sauvages

4 commentaires au sujet de “10 associations à soutenir pour la protection des animaux sauvages”

    • Bonjour Grégory,

      Ferus mène ses actions sur l’ours, le loup et le lynx qui vivent aussi en forêt.
      Il y a aussi l’ASPAS qui grâce à la création de ses Réserves de Vie Sauvage® sans aucune intervention de l’homme contribue à la sauvegarde des animaux sauvages des forêts. Je ne sais pas si votre question portait sur une espèce particulière ou pas ?

      Répondre
  1. Bonjour Grégory,
    Comment puis-je faire pour rejoindre une équipe de protection de sauvetage et de défense d’animaux sauvage en voix d’extinction et combattre le braconnage surtout combattre le braconnage ?
    Je ne possède pas de diplôme dans ce domaine juste une motivation à toutes épreuves j’aime être sur le terrain.

    Répondre

Laisser un commentaire

Share via
Copy link