Vous êtes ici :

Où faire un safari en Ouganda ?

L’Ouganda vous tente pour réaliser un safari. Sans doute aimeriez-vous observer le gorille des montagnes ou le chimpanzé ? Mais où faire un safari en Ouganda ? Découvrez ma sélection de parcs nationaux, réserves et zones de protection pour voir la faune en Ouganda.

Si vous ne savez pas précisément quelle est la richesse faunistique de la perle de l’Afrique, allez lire mon article quels animaux voir en Ouganda ?

  • Survolez et Cliquez sur l'icône pour lire l'article

Parc national Bwindi

Le Parc National de la Forêt impénétrable de Bwindi est sans doute le plus connu d’Ouganda. D’une superficie de 321 km², le parc national est situé au sud-ouest de l’Ouganda sur la frange orientale de la vallée du rift Albertin. Il est constitué d’une forêt de plaine afro-montagnarde étagée entre 1160 et 2607 m d’altitude.

Le Parc National de la Forêt impénétrable de Bwindi abrite des espèces végétales et animales d’une grande richesse. On y rencontre plus de 200 espèces d’arbres dont 10 endémiques et plus de 100 espèces de fougères. La faune n’est pas en reste puisque on y trouve 202 espèces de papillons, 347 espèces d’oiseaux et 120 espèces de mammifères dont le gorille des montagnes dont la population était estimée à 459 individus en 2019, soit environ 45% de la population mondiale. A Bwindi, le gorille des montagnes est la star.

Le parc est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Mon avis :

Parc national Mgahinga

Le parc national Mgahinga est le second parc en Ouganda où il est possible d’observer le gorille des montagnes. Il est par contre bien moins connu que Bwindi. D’une superficie de 33,7 km², c’est le plus petit parc national ougandais.

Il est situé au sud de Kisoro à la frontière avec la République démocratique du Congo et le Rwanda. il couvre la partie ougandaise de la chaîne des montagnes des Virunga dont les volcans marquent la frontière entre les trois pays.

Le parc national Mgahinga se situe en altitude puisque toute sa surface se trouve au-delà de 2227 m jusqu’à une hauteur de 4127 m correspondant au sommet du volcan Muhavura. Il compte 76 espèces de mammifères, dont des gorilles des montagnes, des singes dorés, des éléphants et des guibs harnachés, et 180 espèces d’oiseaux différentes dont 14 endémiques au rift Albertin.

Mon avis :

Singe doré, parc national Mgahinga
Singe doré (Cercopithecus kandti) est un primate endémique des volcans des Virungas en Afrique central, parc national Mgahinga, Ouganda.

Parc national Kibale

Le parc national Kibale se situe dans l’ouest de l’Ouganda. Sa superficie est de 776 km². Sa forêt tropicale humide abrite l’une des plus grandes diversités et concentrations de primates d’Afrique avec 13 espèces au compteur. Parmi eux le cercopithèque de l’Hœst, le singe bleu, le cercopithèque ascagne et le colobe guéréza. Mais le singe que tout le monde vient voir à Kibale, c’est le chimpanzé. La forêt abrite 1500 individus répartis dans des groupes pouvant aller jusqu’à 80 membres.

S’il y a d’autres lieux en Ouganda pour observer le chimpanzé, le parc national Kibale est le plus réputé.

Quant à être au parc national Kibale, partez explorer les marais de Bigodi tout proche pour observer des primates et de nombreux oiseaux.

Mon avis :

Chimpanzé, parc national Kibale
Chimpanzé (Pan troglodytes schweinfurthii) mangeant une figue, forêt de Kibale, Ouganda

Parc national du lac Mburo

Le parc national du lac Mburo n’est pas à proprement parlé une réserve animalière incontournable en Ouganda, spécialement si vous avez déjà fait des safaris au Kenya ou en Tanzanie. C’est souvent la première étape après avoir quitté Kampala la capitale ou Entebbe sa voisine. Le parc permet de faire une étape avant de rejoindre les parcs nationaux de l’ouest de l’Ouganda.

S’il n’y a pas d’espèces phares au parc national du lac Mburo, on y fait de très bon safari quand même. D’une superficie de 260 km², on y observe régulièrement en safari des zèbres des plaines, des phacochères, des impalas (seul parc ougandais où l’espèce est présente), des buffles d’Afrique, des cobes de fassa, des hippopotames…Les ornithologues seront ravis dans le parc. 315 espèces d’oiseaux fréquentent le parc national du Lac Mburo.

A lire sur le parc national du lac Mburo :

Mon avis :

Parc national Queen Elizabeth

Le Parc national Queen Elizabeth est l’un des plus grands parcs nationaux ougandais (1978 km²). Il se situe dans l’ouest du pays au nord du Parc National de la Forêt impénétrable de Bwindi et au sud du parc national Kibale. Bien qu’il soit proche de ses deux parcs nationaux, son biotope est complètement différent et extrêmement varié puisqu’il est composé de forêts équatoriales, de zones marécageuses et de grandes plaines herbeuses de savane.

On distingue quatre zones dans le parc : Ishasha au sud, la forêt de Maramagambo au centre et les plaines de Kasenyi et le kazinga channel au nord.

Le Parc national Queen Elizabeth contient 95 espèces de mammifères dont de grandes populations de cobes d’Ouganda, des phacochères, des hippopotames, des cobes de fassa, des lions, des buffles d’Afrique, des éléphants, des léopards… Etonnamment, il n’y a pas de girafes à Queen Elizabeth. D’un point de vue ornithologique, le parc est juste incroyable avec 610 espèces, soit autant qu’en France métropolitaine alors que sa surface est 275 plus petite.

A lire sur le parc national Queen Elizabeth :

Mon avis :

Parc national Murchison Falls

Le parc national Murchison Falls est mon parc de savane préféré en Ouganda. Il se trouve au nord du parc national Kibale à l’extrémité nord du rift Albertin. Sa superficie est de 3893 km². C’est le plus grand parc national du pays.

On y trouve de grandes plaines herbeuses de savane entrecoupées de petites forêts parsemées dans lesquelles les herbivores passent la majorité de leur temps (cobes d’Ouganda, oribis, girafes, buffles, éléphants, bubales…). Lions et léopards fréquentent les mêmes zones pour chasser et se nourrir. Le parc national Murchison Falls compte également 556 espèces d’oiseaux. La zone le long du Nil Victoria est particulièrement riche en avifaune.

Mon avis :

Lion, parc national Murchison Falls
Lion mâle (Panthera leo), parc national de Murchison Falls, Ouganda.

Marais de Mabamba

Le marais de Mabamba est une zone humide située à moins de 30 km d’Entebbe. C’est un site ornithologique classé RAMSAR couvrant 2424 ha avec d’épais marais de papyrus, de nénuphars et d’autres herbes typiques des marais. Il abrite au moins 300 espèces d’oiseaux dont le fameux bec-en-sabot du Nil que les ornithologues souhaitent cocher quand ils viennent en Ouganda.

Mon avis :

Ziwa Rhino Sanctuary

Le Ziwa Rhino Sanctuary est une réserve privée de 70 km² qui a recueilli des rhinocéros blancs du sud de zoos et des conservancies kenyanes comme le Solio Ranch. La trentaine de rhinocéros blancs sont approchée à pied. Une quarantaine d’autres mammifères vivent dans le sanctuaire ainsi que 340 espèces d’oiseaux.

Mon avis :

Parc national Kidepo Valley

C’est le seul parc national de cet article où je ne suis pas allé. Il se situe tout au nord de l’Ouganda à la frontière du Sud Soudan. C’est parce qu’il est particulièrement excentré que je n’ai pas eu le temps de m’y rendre. Mais lors de mon prochain voyage, c’est sûr, il sera à mon programme.

La savane de Kidepo est particulièrement riche en prédateurs : lions, léopards et guépards.

J’espère que mon article « Où faire un safari en Ouganda ? » vous a permis d’y voir un peu plus clair sur les bons endroits pour faire un safari en Ouganda.

Cahier pratique – Où faire un safari en Ouganda

Comment se rendre en Ouganda ?

Vol international jusqu’à Entebbe.

Recherchez votre billet d'avion



Je vous invite aussi à tester le comparateur de vols Kayak.

Avec qui faire un safari en Ouganda ?

Pour votre safari en Ouganda, je vous conseille d’adresser votre demande de voyage sur mesure auprès de l’agence locale ougandaise qui travaille avec des guides francophones.  Je l’ai sélectionné pour sa connaissance du terrain, son sérieux et sa capacité à répondre aux demandes personnalisées. Contactez Eric, Expert sur l’Ouganda.

Quand faire un safari en Ouganda ?

Quand partir en Ouganda pour un safari ? Pas facile de répondre à cette question car le pays se trouve à la lisière entre l’Afrique de l’est et l’Afrique centrale avec des écosystèmes très variés allant de la jungle tropicale d’altitude à la savane en passant par les marais.

Il y a globalement deux périodes pour la saison sèche : de juin à septembre et de décembre à février. Mais voyager en saison des pluies est possible. C’est d’ailleurs ce que j’ai fait (en novembre).

Vous êtes ornithologue ? L’Ouganda est fait pour vous avec près de 1100 espèces d’oiseaux dans un pays dont la surface est inférieure de moitié à celle de la France. Préférez la période de novembre à avril qui compte une plus grande diversité d’espèces avec la présence des oiseaux migrateurs.

Livres et guides d’observation et de voyage

Partage et épingle mon article sur Pinterest

Restons en contact
Pour être tenu informé des nouveaux stages, voyages et safaris photo ou de la publication des nouveaux articles sur le blog, inscrivez-vous à la Wildletter.
  • Garanti sans spam
  • Non cession de votre adresse email à des tiers
  • Désinscription en 1 clic

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
×