Retour sur le voyage photo ornithologique en Ecosse

Retour sur le voyage photo ornithologique en Ecosse

Après le repérage de l’année précédente pour organiser ce voyage photo ornithologique en Ecosse, me voici à l’aéroport d’Edimburgh à attendre les 6 clients photographes de l’agence Worldway Photo avec qui j’ai monté ce voyage photo. Annie est la première à arriver à l’aéroport. Les autres suivront peu de temps après. On prend la direction de Fraserburgh. En route, le déluge tombe sur le van. Sur le coup, ça m’inquiète vraiment car dans ces conditions, faire de la photographie est impossible. Cette pensée s’efface assez rapidement. Le temps en Ecosse change vite.

Installation à l’hôtel et dîner dans le pub de l’hôtel. Tous les jeunes du coin se sont donnés rendez-vous ici. Fatigués, nous partons nous coucher.

 

Les fous de bassan de Troup Head

Il nous faut 30 mn de route pour rejoindre la  Troup Head Nature Reserve administrée par la Royal Society for the Protection of Birds (RSPB). J’aime beaucoup cette réserve. Située le long de falaises face à la mer, elle est habitée par l’unique colonie continentale de fous de bassan d’Ecosse.

Les conditions de prise de vue sont exceptionnelles. Les fous de bassan passent et repassent devant les falaises. Il y a un fort vent qui ne facilite pas les photographies lorsque les fous de bassan ont le vent dans le dos mais qui aide réllement à l’inverse lorsqu’ils sont le vent de face.

Nous restons toute la matinée à photographier les fous de bassan puis route pour le parc national des Cairngorms. En chemin, on s’arrête dans un fish & chips pour le déjeuner puis dans un Tesco pour faire quelques courses.

voyagephotoecosse©gregoryrohart-1
voyagephotoecosse©gregoryrohart-4
voyagephotoecosse©gregoryrohart-3
voyagephotoecosse©gregoryrohart-2

Le parc national des Cairngorms

Nous pénétrons dans l’enceinte du parc national des Cairngorms dans l’après-midi. Avant de rejoindre notre hôtel à Grantown-on-Spey, j’emmène le groupe le long d’un loch pour photographier le lagopède d’Ecosse.

Installation à l’hôtel puis dîner dans un restaurant indien.

Le lendemain le réveil sonne à 3h45. Direction la cache pour photographier le balbuzard pêcheur. Nous nous installons tous face à un petit loch bien fourni en poissons.

Malheureusement, un ciel de plomb empêche la lumière de pénétrer l’atmosphère. Un premier spécimen arrive et rate sa tentative de pêche. Tout comme nous nous ratons tous nos photos. Même à iso 6400 et ouverture F2, l’autofocus n’arrive pas à accrocher. Trois autres balbuzards pêcheurs passeront dans des conditions similaires. On affine nos réglages mais c’est vraiment hard. Mouettes rieuses, huitriers pie, martins pêcheurs et lapins viendront compléter les visites. Quel dommage que les conditions de prises de vue aient été aussi difficiles ce matin.

voyagephotoecosse©gregoryrohart-5
voyagephotoecosse©gregoryrohart-8
voyagephotoecosse©gregoryrohart-7
voyagephotoecosse©gregoryrohart-6

La réserve ornithologique de Fowlsheugh

Après la cache, nous nous remettons de nos émotions avec un bon petit-déjeuner puis nous prenons la direction de la réserve de Fowlsheugh. Petite halte avant à Stonehaven pour déjeuner dans un pub.

Les falaises de Fowlsheugh ne sont qu’à quelques kilomètres de Stonehaven.  Nous restons trois heures à déambuler le long des falaises pour photographier les guillemots de troïl, les pingouins tordas et voir nos premiers macareux moines. Je dis voir car ici les conditions pour les photographier ne sont pas optimales. Fowlsheugh est à mon sens un excellent spot pour photographier le pingouin Torda et ça s’est révélé exact.

Je reprends le volant du van jusqu’à Anstruther où nous nous installons dans un hôtel face au port. Ce fut une longue journée. Pour le voyage photo de 2020, nous avons ajouté un journée pour prendre encore plus de temps sur les spots ornithologiques et éviter de trop longues journées comme celle-ci.

voyagephotoecosse©gregoryrohart-9
voyagephotoecosse©gregoryrohart-10
voyagephotoecosse©gregoryrohart-12
voyagephotoecosse©gregoryrohart-11

Isle of May et ses macareux moines

Le bateau pour l’île de May ne partant qu’à 12h15, nous avons un peu de temps ce matin et nous en profitons pour flâner un peu au port. En dehors d’Anne, le groupe n’est pas très preneur pour une session de workshop. Je ne force pas. Avec Anne, nous regardons ces photos et je l’invite à réfléchir sur ses prises de vue (cadrage, réglage et intention photographique).

Nous mangeons sandwichs et salade sur le port avant d’embarquer sur le May Princess. Après une petite heure en mer, nous accostons sur l’isle of May pour 2h45, ce qui nous laisse largement le temps de photographier les oiseaux marins. Contrairement à l’année précédente, nous ne tardons pas à voir des macareux moines même si le premier oiseau à venir nous titiller est la sterne arctique car le sentier passe près des nids.

Nous restons toute la session dans la partie sud de l’île à photographier guillemots de troïl, pinguoins tordas, huitriers pie, goélands argentés et marins, cormorans huppés et surtout les macareux moines qui ont la faveur du groupe. Il n’arrête pas de faire des allers-retours entre la mer et les nids pour nourrir les jeunes. Quel spectacle fascinant !

De retour au port, nous mettons le cap vers Dunbar pour y passer la nuit.

voyagephotoecosse©gregoryrohart-14
voyagephotoecosse©gregoryrohart-13
voyagephotoecosse©gregoryrohart-16
voyagephotoecosse©gregoryrohart-15

Les fous de bassan de Bass Rock

Ce matin, nous avons un peu de temps avant d’embarquer pour Bass Rock, nous partons donc visiter le château médiéval de Tantallon qui fait face à Bass Rock. Puis direction North Berwick pour déjeuner et embarquer pour Bass Rock.

La petite île accueille la plus grande colonie de fous de bassan au monde. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le fou s’appelle bassan. Vu de loin, on pourrait penser que les rochers sont blancs tellement le nombre de fous de bassan est important. Il y a plus de 150 000 fous de bassan sur ce petit rocher de 0,03 km².

La croisière dure 1h15, cela peu semblait court mais c’est ainsi.

voyagephotoecosse©gregoryrohart-17
voyagephotoecosse©gregoryrohart-20
voyagephotoecosse©gregoryrohart-19
voyagephotoecosse©gregoryrohart-18

Photographies d’oiseau en vol à St Abb’s Head

Nous passons la fin de la journée sur le bord des falaises de St Abb’s Head. Si les conditions de photographie des oiseaux sur les falaises ne sont pas aussi exceptionnelles que lors des réserves précédentes, les opportunités de photographier guillemots de troïl et pinguoin torda en vol sont très bonnes. Mais il faut vraiment être rapide car les oiseaux filent à vitesse grand V quand ils passent devant nous. C’est un exercice difficile qui fait progresser.

Route pour Bamburgh pour la nuit. Nous traversons la frontière et passons en Angleterre pour terminer notre voyage photo ornithologique.

voyagephotoecosse©gregoryrohart-21
voyagephotoecosse©gregoryrohart-24
voyagephotoecosse©gregoryrohart-23
voyagephotoecosse©gregoryrohart-22

Farne Island

Pour cette dernière journée, nous terminons par ce qui est l’un des meilleurs spots ornithologiques du Royaume-Uni. L’année précédente, je n’avais pas pu débarquer en raison des conditions météorologiques. Lorsque je récupère les tickets pour le groupe au bureau de Billy Shiel’s, on m’informe  que le vent et la houle empêcheront peut-être de débarquer comme lors des deux jours précédents.

Nous tentons le coup. Et par chance, on pourra débarquer sur les deux îles. Cet archipel est incroyable. Je vous en parlerai plus en détails plus tard.

Retour à l’aéroport d’Edimburgh. Une petite pluie se met à tomber. Finalement, la météo a été très clémente avec nous dans l’ensemble. Un superbe voyage et su groupe très sympa aussi.

Qui est partant pour venir à l’édition 2020 de ce Voyage Photo Ornithologique en Ecosse ?

voyagephotoecosse©gregoryrohart-25
voyagephotoecosse©gregoryrohart-28
voyagephotoecosse©gregoryrohart-27
voyagephotoecosse©gregoryrohart-26

Cahier pratique

Comment s’y rendre ?

Depuis l’aéroport d’Edimburgh, il faut à peine plus d’une heure pour rejoindre Anstruther via l’A92.

 

Recherchez votre billet d'avion

 

Guides ornithologiques

Plus d’infos pour préparer votre séjour en Ecosse et plus globalement au Royaume-Uni : Visit Britain

Partage et épingle mon article sur Pinterest

ecosse-03
ecosse-01
ecosse-02

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne / 5. Nombre de votes

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !

PARTAGE L'ARTICLE SUR TES RESEAUX SOCIAUX
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Grégory Rohart

Je m'appelle Grégory et je suis l'auteur de ce blog sur les safaris, l'ornithologie et l'observation animalière. Si comme moi, tu aimes la nature, suis mes conseils et inspire-toi de mes carnets de safari pour voyager en découvrant la vie sauvage. Ambassadeur Fujifilm, j'encadre aussi des séjours photo. Aussi fondateur des blogs www.i-voyages.net et www.i-trekkings.net. Mes photos sont sur www.gregoryrohart.com.

No Comments

Post a Comment