Vous êtes ici :

Safari dans la Réserve Privée de Thornybush

Bienvenue à la réserve privée de Thornybush en Afrique du Sud. Dans cet article, je reviens sur mes safaris et je vais aussi vous donner des conseils pratiques pour que vous réussissiez vos safaris à Thornybush.

Un aperçu de la réserve privée de Thornybush

Thornybush est une réserve privée de 14 000 hectares située dans les provinces du Limpopo et du Mpumalanga. Elle partage une frontière non clôturée avec la réserve privée de Timbavati. Thornybush fait ainsi partie du Greater Kruger National Park, une zone de conservation sans clôture d’environ 23 000 km².

Thornybush signifie « buisson épineux », ce qui laisse entendre que le bush est arbustif et qu’on n’est pas dans un paysage de savane. La réserve est dominée par du « granite lowveld », c’est-à-dire par du granit de basses altitudes et de plaines. Les arbres les plus fréquents sont de la famille des acacias et des combretaceae.

Efforts de conservation de la réserve

La Réserve Privée de Thornybush s’engage à protéger non seulement les animaux, mais leurs habitats en association avec des ONG (Rhino Revolution, Elephants alive, GKEPF…).

L’unité anti-braconnage Tango K9

Les efforts anti-braconnage de Thornybush vont au-delà de l’humain. Avec une unité de traque canine entraînée à la protection des espèces menacées et de la faune africaine en général, la réserve montre son engagement au côté de la faune.

Unité de patrouille à cheval

Thornybush dispose aussi d’une unité de patrouille anti-braconnage à cheval qui accède plus facilement à certaines zones qu’en 4×4 et parcourt plus de kilomètres qu’à pied.

La protection de la forêt et des nids de vautours

Le projet de protection de la forêt de Thornybush n’est pas une simple tâche de reboisement. C’est un engagement pour l’avenir, une bataille contre l’érosion, un effort pour protéger les éléphants et toute la biodiversité qui leur est associée.

En raison de la forte population d’éléphants à Thornybush, la réserve a subi d’importants dégâts faits aux arbres depuis la suppression des clôtures. En conséquence, la réserve a décidé de protéger les grands et vieux arbres autant que possible. Deux méthodes sont en cours pour éloigner les éléphants :

  • Les ruches : 29 arbres sont équipés de ruches afin de protéger des nids de vautours.
  • La protection des troncs : les grands Marulas et acacias nigrescens sont protégés par du fumier ou un grillage qui empêche les éléphants de retirer l’écorce. Elephants Alive marque chaque arbre et les surveille pour leurs recherches.

Rhinocéros blanc, Thornybush

Quels animaux voir en safari à Thornybush ?

La réserve privée de Thornybush est réputée pour sa population de Big Five (léopard, rhinocéros, éléphant, lion et buffle d’Afrique). Mais, on peut y voir en safari de nombreux autres mammifères puisque la réserve comptabilise 147 espèces. Girafes, zèbres des plaines, gnous, impalas y sont bien représentés. Le lycaon s’observe occasionnellement lorsqu’il est de passage dans la réserve.

Thornybush compte aussi 114 espèces de reptiles, 34 amphibiens et plus de 360 espèces d’oiseaux.

L’expérience d’un safari à Thornybush

La majorité des lodges propose deux safaris en 4×4 ouverts par jour, un le matin et un second l’après-midi, d’environ trois heures chacun. Ils sont généralement entrecoupés d’une pause dans le bush pour se désaltérer et grignoter.

Le safari de l’après-midi se termine la nuit. Dès que le soleil se couche derrière les collines, le bush prend une tonalité différente ; c’est l’heure des prédateurs et des espèces nocturnes.

Certains lodges proposent également des safaris à pied courts ou de 3 à 4 heures.

Safari à Thornybush

Où dormir dans la réserve de Thornybush ?

Situés sur le lit des rivières ou surplombant des points d’eau, les lodges et camps situés sur Thornybush sont des oasis où les clients peuvent savourer les joies de la nature sauvage dans le confort. Les lodges varient en taille, confort et exclusivité.

Thornybush compte neuf lodges ou camps de tentes au cœur du bush pour des budgets middle range ou luxe. En voici une sélection

Les lodges milieu de gamme

KwaMbili Game Lodge

Le KwaMbili Game Lodge est un petit camp composé d’un chalet et de tentes de type Meru placées sous un toit de chaume. Le camp n’est pas clôturé et les animaux se déplacent librement, parfois dans le camp et autour des tentes. Deux safaris par jour inclus. Réservez vos nuits au KwaMbili Game Lodge sur Booking.

Tangala Safari Camp

C’est le camp que j’ai utilisé. Le Tangala Safari Camp est composé de quatre chalets et de six tentes avec vue sur la rivière asséchée ou la savane. Joli jardin avec de nombreux oiseaux. Camp clôturé. Piscine visitée par les nyalas. Bonne cuisine. Deux safaris par jour inclus. Réservez vos nuits au Tangala Safari Camp sur Booking.

Tangala Safari Camp, Thornybush

Les camps de luxe et ultra luxe

Waterbuck Game Lodge

Le Waterbuck Game Lodge se situe dans la partie sud de la réserve privée de Thornybush face à un plan d’eau. C’est un petit lodge exclusif de quatre suites. Deux safaris par jour. Promenade dans la brousse possible. Réservez vos nuits au Waterbuck Game Lodge sur Booking.

Shumbalala Game Lodge

On passe une gamme au-dessus encore avec ce camp 5 étoiles. Le Shumbalala Game Lodge est situé en bordure de la rivière saisonnière Monwana. Le camp est une oasis inattendue de luxe et de confort. Il comprend 4 suites supérieures de 75 m² pour deux personnes et une suite présidentielle de 224 m² pouvant accueillir jusqu’à quatre personnes. Réservez vos nuits au Shumbalala Game Lodge sur Booking.

Thornybush Game Lodge

Le Thornybush Game Lodge est un établissement 5 étoiles situé dans le nord de la réserve de Thornybush. Il a été l’un des premiers lodges de la réserve et a été entièrement rénové il y a peu. Il est composé de 16 suites luxueuses. Personnellement, je préfère les camps plus intimistes même s’il est charmant. Réservez vos nuits au Thornybush Game Lodge sur Booking.

Royal Malewane

Le Royal Malewane comprend 3 établissements plus luxueux et exclusifs les uns que les autres : Malewane lodge, Waterside lodge et Farmstead. Si le Malewane Lodge dispose de 6 suites au luxe classique, Waterside Lodge dénote par ses tonalités colorées et Farmstead par son ambiance cocooning. Réservez vos nuits au Royal Malewane sur Booking.

Pour ces lodges, je vous ai indiqué les liens vers Booking si vous avez l’intention de monter votre voyage par vous-même. Mais, si vous préférez faire appelle pour l’ensemble de votre voyage en Afrique du Sud à une agence locale francophone, contactez Thibault et son équipe.

Mes plus belles observations en safari à Thornybush

Certaines rencontres animalières s’inscrivent à jamais dans notre mémoire. Voici mes plus belles observations réalisées en safari dans la réserve privée de Thornybush.

Le festival des léopards

En six safaris à Thornybush, j’ai réalisé cinq observations de léopard. La première a été furtive. Il s’agissait d’une jeune femelle de nuit. Elle s’est vite enfoncée dans le bush.

Le lendemain matin, peu après 6h, a été la plus belle des rencontres. En arrivant près d’un arbre impressionnant, j’aperçois rapidement une femelle léopard sur l’une des branches. Elle montre les crocs. À notre approche, nous voyons une hyène tachetée s’éloigner. Nous comprenons immédiatement son comportement nerveux. Elle se calme assez vite, descend d’un niveau pour atteindre une autre branche de l’arbre puis pousse de petits cris. C’est alors qu’un jeune léopardeau d’environ quatre mois fait son apparition. Il était précédemment caché dans l’arbre. Il se partage quelques léchouilles puis la femelle, prénommé Welsa qui signifie la solitaire, rejoint le sol et s’enfonce dans le bush. Cette scène a duré 5 minutes. C’était court et intense à la fois. Un moment incroyable.

Dans l’après-midi, nous avons fait une autre belle rencontre avec un léopard à Thornybush. C’était avec le mâle prénommé Malewani. Nous l’avons croisé alors qu’il marchait le long de la piste. Nous l’avons suivi en hors-piste pendant 20 minutes. Malewani est un mâle puissant qui dégage une force incroyable. Son cou est réellement impressionnant. Il a fini sa virée dans le même arbre où nous avions observé Welsa et son jeune léopardeau le matin même. Simple coïncidence ? Est-il le père ? Aucune idée…

Autre observation de léopards que j’ai vraiment apprécié. C’était lors de notre dernier safari. À l’approche d’un arbre, nous apercevons un jeune zèbre dans un arbre. Le léopard a l’habitude de monter ses proies pour éviter que lions et hyènes ne viennent lui voler. En faisant le tour de l’arbre, assez imposant, on trouve le léopard digérant son repas à l’ombre du feuillage.

Si vous aimez le léopard, Thornybush est une destination de choix, au même titre que Sabi Sands, Manyeleti ou Timbavati.

La Mowana pride autour d’un Waterhole

La Mowana pride est le plus grand groupe de lions à Thornybush. Elle comporte 18 membres. Nous avons fait cinq observations de lions issus de la Mowana pride ou de la Black Dam, une coalition de six mâles à la base, mais deux d’entre eux sont partis pour un autre territoire vers Sabi Sands.

Alors que nous venions d’observer un mâle de la Black Dam, allongé sur l’herbe, l’estomac rempli de sa chasse nocturne, nous croisons par hasard en fin de matinée la Mowana pride autour d’un waterhole. À notre arrivée, sept d’entre eux sont allongés près de l’eau. L’un finit par se lever pour aller boire. Au même moment, six autres membres de la pride sont venus les rejoindre et ont bu face à notre véhicule. Surprendre une pride autour d’un point d’eau est un privilège rare. Un magnifique moment d’observation.

La nuit, rencontre avec le caméléon bilobé

Les fins de safari l’après-midi se terminent toujours la nuit. Pendant une demi-heure à une heure, sur la route du retour au lodge, on parcourt la réserve munie d’une torche pour éclairer le bush. Voici comment le premier soir, nous avons furtivement aperçu une femelle léopard.

Mais, c’est bien ma rencontre avec le caméléon bilobé qui m’a le plus marqué. Pour la reconnaître par rapport à ses congénères, rien de plus simple, c’est la seule espèce de caméléon de Thornybush. Les caméléons m’impressionnent toujours avec leurs grands yeux qui pivotent comme des tourelles.

Autant la nuit le caméléon bilobé est très difficile à voir, autant la nuit, on peut apercevoir ses yeux grâce aux faisceaux lumineux de la torche.

Engoulevent, rapaces nocturnes et galago peuvent aussi être observés la nuit en safari, tout comme les lions qui attendent souvent la tombée de la nuit pour se mettre en chasse.

Caméléon bilobé, Thornybush

Les buffles face au camp

Parfois, il ne faut pas aller très loin pour observer la faune. Ce fut le cas pour le buffle, l’un des cinq Big 5. En journée, les buffles recherchent fréquemment les points d’eau qui disposent d’un peu de boue. Lors de mon passage au Tangala Safari Camp, nous les avons habituellement vus au waterhole qui fait face au camp. Certaines tentes avaient même une vue directe sur ce beau spectacle.

Buffles face au Tangala Safari Camp, Thornybush

Conseils pour un safari réussi

Avant de partir dans le bush, il est essentiel d’être bien préparé. Voici mes conseils pour tirer le maximum de votre safari à Thornybush.

Quoi emporter pour un safari à Thornybush

Lorsque chaque rencontre est précieuse, l’équipement intervient. Emportez avec vous une paire de jumelles et votre appareil photo muni d’un bon zoom de 200 à 600 mm.

Qu’emporter dans ses bagages en safari ? Habillez-vous avec des vêtements de couleurs neutres (kaki, marron, bleu marine, beige…). Mon article comporte aussi bien d’autres suggestions, allez les lire.

Code à croissant, Thornybush

Meilleure saison pour visiter la réserve

Chaque saison a son attrait, mais la période idéale pour observer les mammifères est la saison sèche de juin à septembre.

Mi-août à septembre est une période particulièrement agréable puisque la température augmente de nouveau après les mois froids du milieu de l’hiver. De plus, c’est la fin d’une longue période de sécheresse et les animaux se rassemblent autour de sources d’eau fiables, ce qui facilite leur repérage.

Octobre est aussi un très bon moment. Souvent moins de monde et les pluies y sont encore rares, mais le temps est souvent couvert.

Mai est aussi un mois intéressant, la végétation est encore verte néanmoins il ne pleut quasiment plus.

Les ornithologues préfèreront les périodes de novembre à avril où les migrateurs sont aussi présents à Thornybush.

Gobemouche à lunettes, Thornybush

Comment se rendre à la réserve privée de Thornybush ?

L’aéroport le plus proche de Thornybush est celui d’Hoedspruit (Eastgate). On s’y rend via  Johannesburg et Cape Town. Comptez ensuite moins d’une heure de route pour le transfert depuis Eastgate vers la réserve.

Recherchez votre billet d'avion



Je vous invite aussi à tester le comparateur de vols Kayak.
Restons en contact
Pour être tenu informé des nouveaux stages, voyages et safaris photo ou de la publication des nouveaux articles sur le blog, inscrivez-vous à la Wildletter.
  • Garanti sans spam
  • Non cession de votre adresse email à des tiers
  • Désinscription en 1 clic

2 commentaires au sujet de “Safari dans la Réserve Privée de Thornybush”

    • C’est une pratique que le léopard fait très régulièrement pour protéger sa proie des autres prédateurs (hyènes, lions notamment). Il peut monter des proies pesant jusqu’à 2 fois son poids

      Répondre

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
×