Vous êtes ici :

Guide du Parc National du Plateau du Waterberg

A chacun de mes voyages en Namibie, j’ai fait une halte de quelques jours au parc national du plateau du Waterberg y compris lors de mon dernier safari roadtrip en Namibie de 2022. Voici mon guide pratique pour vous aider à organiser votre séjour dans le parc national.

Le parc national du plateau de Waterberg

D’une superficie de 405 km², Le parc national du plateau du Waterberg a été créé en 1972 pour devenir un sanctuaire animalier d’espèces en danger. Il se situe à l’extrémité ouest du Kalahari à 300 km au nord de la capitale Windhoek et à 312 km de la Namutoni Gate du parc national Etosha.

Le parc national comprend le plateau et une partie des plaines du Kalahari. Avec le Mont Etjo plus à l’ouest, le plateau du Waterberg a été créé il y a 150 millions d’année pendant la période Jurassique. Il est constitué de grès reposant sur des schistes et des mudstones, une roche sédimentaire composée à l’origine d’argile ou de boue.

Le plateau mesure environ 50 km de long, jusqu’à 16 km de large et s’élève jusqu’à une hauteur de 200 mètres.

Waterberg signifie la montagne d’eau en Afrikaans.

5 raisons de visiter le parc national du Waterberg

Il y a moults raisons de visiter le parc national du plateau du Waterberg. En voici 5.

Pour son histoire

Les premiers habitants à avoir vécu à Waterberg sont les San. Ils y ont vécu jusqu’à la fin des années 60. On sait qu’en 1850, un groupe de 1000 Damaras vivent avec les Sans et cultive du tabac et des cucurbitacées. Les premiers européens arrivent en 1851. A cette époque les Herero viennent aussi au Waterberg pour faire paître leur bétail.

La région du Waterberg a été le théâtre d’une bataille majeure dans l’histoire de la Namibie. En 1904, le peuple Herero a perdu une bataille déterminante contre les forces coloniales allemandes lors des guerres Herero et Namaqua. On trouve encore aujourd’hui dans le parc national un cimetière des soldats allemands qui ont perdu la vie au Waterberg.

Pour sa faune

Le parc national du plateau de Waterberg compte 90 espèces de mammifères, plus de 250 espèces d’oiseaux, 13 espèces d’amphibiens et 45 espèces de reptiles. En raison de la densité de la végétation, ne vous attendez pas à voir autant d’animaux qu’à Etosha.

Le parc national abrite de nombreuses antilopes : grand koudou, oryx, oréotrague, steenbok, bubale, impala, gnou, dik-dik mais aussi trois antilopes plus rares : l’antilope rouanne, l’hippotrague noir et le tsessebe. Rhinocéros noirs et blancs vivent aussi dans le parc national ainsi que le buffle et le léopard. Il n’y a pas de lions ou d’éléphants.

Pour sa flore

La flore du parc national du plateau du Waterberg inclut 479 espèces de plantes. C’est l’une des zones les plus diversifiées dans toute l’Afrique Australe bien qu’aucune espèce ne soit endémique au Waterberg.

Autour des sources et au pied du plateau, on trouve de grands figuiers sycomores dont les fruits sont appréciés des babouins. Les contreforts de l’escarpement et les plaines du Kalahari sont dominés par les acacias. Sur le plateau, le sol sablonneux contrastent avec le thornveld que l’on trouve dans les plaines.

Pour ses paysages

Il suffit de monter sur le plateau à pied ou lors d’un safari pour profiter du paysage spectaculaire sur la plaine du Kalahari.

Pour ses sentiers de randonnée

Le parc national du plateau du Waterberg se découvre à pied. Si vous aimez la marche, d’autres itinéraires existent dans le Waterberg Wilderness Private Nature Reserve qui jouxte le parc national. Plus d’informations dans le chapitre suivant.

Aloe Circle, Parc national du plateau du Waterberg

Comment découvrir le parc national de Waterberg ?

Les sentiers de randonnée autonomes

9 itinéraires de courtes randonnée à réaliser en autonomie sont présents dans le parc national du plateau du Waterberg. Demandez une carte (sommaire) à l’accueil, ce qui vous permettra de trouver le point de départ. Sinon téléchargez la carte PDF des randonnées au Waterberg. Ensuite, c’est plutôt évident pour suivre le chemin.

  • Mountain View : C’est le chemin de randonnée le plus emprunté pour monter sur le plateau et profiter de la vue sur les plaines du Kalahari
  • Aloe Circle : Chemin de randonnée forestier qui part près du restaurant.
  • Fig Tree Walk : Sentier forestier au pied de l’escarpement.
  • Forest Walk : Un court sentier préconisé pour l’observation des oiseaux.
  • Kambazembi walk : près des cottages situés à l’ouest.
  • Francolin walk : Si vous voulez voir des francolins.
  • Mission Way : Sentier historique qui passe par le cimetière allemand et l’église. Peut se poursuivre par le Francolin walk.
  • Rasthaus Way : peut se combiner avec l’Aloe Circle.
  • Anthill Way : Chemin forestier situé au sud des cottages les plus à l’Est.

Il est aussi possible de partir marcher pendant 4 jours sur le Waterberg Unguided Hiking Trail d’une distance de 42 km. Nuit dans des abris sommaires. Réservation obligatoire à l’avance auprès Namibia Wildlife Resorts (NWR).

Sur le Kambazembi Walk, Parc national du plateau du Waterberg

D’autres randonnées sont aussi réalisables dans la Waterberg Wilderness Private Nature Reserve en périphérie du parc national :

  • Andersson Trail
  • Dassie Trail
  • History Path
  • Giraffe Crossing
  • Fountain Trail
  • Porcupine Highway

Plus d’informations sur ces sentiers ici.

Les randonnées guidées

Il est possible de demander à l’accueil du parc national de se faire guider pour une randonnée à la demi-journée.

Autre option pour les randonneurs plus aguerris : le Waterberg Wilderness Trail,  une randonnée guidée de 4 jours. Réservation indispensable auprès de NWR.

Les safaris sur le plateau du Waterberg

Les self-drive safaris sont interdits sur le plateau du Waterberg. La seule façon de faire un safari à Waterberg est de participer à un safari guidé par un ranger du parc national. Ils ont lieu le matin ou l’après-midi et se réservent à l’accueil du restcamp.

Sachez qu’en saison des pluies, les safaris n’ont le plus souvent pas lieu à cause de l’état des pistes ou tout simplement parce que les animaux ne se regroupent pas autour des points d’eau et sont disséminés un peu partout. J’ai réalisé un safari en 2005 lors de mon premier voyage au Waterberg. En 2022, il n’y avait pas de safari à cause de la pluie. En 2016, je n’ai fait que marcher dans le parc national.

Les randonnées à pied permettent aussi de croiser de la petite faune : dik-dik, phacochère, babouin, mangouste et de nombreux oiseaux.

Quels sont les meilleurs moments pour visiter le plateau du Waterberg ?

La saison sèche de juin à octobre est incontestablement la meilleure saison pour visiter le parc national du plateau du Waterberg. Le reste de l’année, il pleut davantage. C’est cependant en saison humide que le paysage est le plus verdoyant et le plus beau. Les oiseaux sont aussi plus nombreux puisqu’il y a aussi la présence des migrateurs. Les mois d’avril et de novembre peuvent alors constituer des mois intéressants.

Où dormir dans le parc national du Waterberg et dans les environs ?

Le parc national du plateau du Waterberg dispose d’un rescamp avec des emplacements de camping et des cottage. Restaurant, pompe à essence et piscine sont sur place.

Autre option : dormir dans la Waterberg Wilderness Private Nature Reserve toute proche. Elle dispose de :

Que visiter près du plateau du Waterberg ?

Pour prolonger votre voyage en Namibie, allez visiter le Cheetah Conservation Fund tout proche ou faire un safari dans la réserve d’Okonjima qui comprend une forte densité de léopards et de hyènes brunes.

Cahier pratique du parc national du plateau de Waterberg

Comment s’y rendre ?

Vol international jusque Windhoek.

Recherchez votre billet d'avion



Je vous invite aussi à tester le comparateur de vols Kayak.

La découverte du parc national du plateau de Waterberg se réalise généralement à la fin ou au début d’un voyage en Namibie car Windhoek n’est pas si loin (305 km – 3h15 de route).

La location d’un 4×4 n’est pas nécessaire pour découvrir le parc national Waterberg. Une simple location de voiture deux roues motrices suffit. Attention cependant en saison humide, l’accès au parc national peut ne pas être accessible aux deux roues motrices (c’est du vécu).

Un 4×4 équipé d’une tente sur le toit peut s’avérer utile selon le reste de votre itinéraire. C’est aussi un bon moyen pour bien maîtriser son budget.

Prix d’entrée du parc national du plateau du Waterberg

L’entrée du parc national du plateau du Waterberg est de 150$ Namibien par jour et par personne pour un adulte et 100$ Namibien par jour et par enfant de 9 à 16 ans (tarif 2023). Les mineurs de moins de 8 entrent gratuitement.

A ceci, il faut ajouter le prix du véhicule : 50$ Namibien par jour pour un véhicule de 10 places ou moins.

Le parc national du plateau du Waterberg est ouvert de 6h à 21h tout au long de l’année.

Avec qui faire son safari en Namibie ?

Si vous voyagez en solo, vous pouvez réserver vos nuits à Waterberg auprès du Namibia Wildlife Resorts (NWR). Vous pouvez aussi faire appel à une agence locale francophone pour l’ensemble de votre voyage qui se chargera de vous constituer un itinéraire, réserver vos hébergements, louer votre voiture…

Pour votre voyage et vos safaris en Namibie, je vous conseille d’adresser votre demande de voyage sur mesure auprès de l’agence de voyage francophone avec qui je travaille en Namibie. Je l’ai sélectionné pour son sérieux et sa capacité à répondre aux demandes personnalisées. Contactez Félix, Expert voyage qui vit en Namibie depuis 2004.

Livres et guides d’observation

Voici les guides et application que je recommande pour un voyage nature en Namibie :

Restons en contact
Pour être tenu informé des nouveaux stages, voyages et safaris photo ou de la publication des nouveaux articles sur le blog, inscrivez-vous à la Wildletter.
  • Garanti sans spam
  • Non cession de votre adresse email à des tiers
  • Désinscription en 1 clic

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
×