Top 5 des réserves pour voir les animaux en Namibie

Top 5 des réserves pour voir les animaux en Namibie

 

Bien que la Namibie soit en grande partie désertique, on y trouve une belle concentration d’animaux sauvages. Voici mon top 5 des réserves pour voir les animaux en Namibie.

Daan Viljoen Game Park

Souvent délaissé par les voyageurs, le petit Daan Viljoen Game Park aux portes de Windhoek, est pourtant un parc intéressant pour une entrée en matière.

Les collines désertiques des Khomas Hochland abritent des gnous, grands koudous, élans, bubales, girafes, phacochères et plus de 200 espèces d’oiseaux ont été répertoriées.

Je conseille d’y rester une à deux nuits pour découvrir le parc tranquillement après le trajet en avion. Des sentiers pédestres permettent une autre approche de la faune.

Parc national du plateau du Waterberg

Le parc national du plateau du Waterberg figure davantage sur la feuille de route des voyageurs en Namibie mais il n’est souvent qu’une étape vers Etosha. Il n’est pas rare de voir les voyageurs arrivés en fin de journée et repartir le lendemain matin. Quelle erreur !

Le parc national du plateau du Waterberg (405 km²) est constitué d’un plateau de grès et d’un bush arbustif très dense. Cela rend les observations assez compliquées c’est vrai mais elles sont toujours vécues comme une aubaine. Et parfois même, on peut faire des observations assez proches. Je me souviens m’être retrouvé en tête à tête avec un phacochère posé devant moi à moins de 3 mètres. Les dik-diks s’observent aussi de très près. Parmi les autres espèces que vous pouvez rencontrer : le rhinocéros blanc et noir, la girafe, l’antilope rouanne et l’antilope des sables mais aussi le buffle. Le parc est aussi un bon spot pour l’ornithologie avec environ 250 espèces recensées. Le parc national du plateau du Waterberg abrite la seule colonie de vautours de Namibie et les oiseaux migrateurs sont présents de novembre à avril pour la plupart.

Etosha est le meilleur parc pour l’observation de la faune en Namibie

Parc national Etosha

Incontournable lors d’un voyage en Namibie, le parc national d’Etosha est l’un des plus beaux et des plus intéressants sanctuaires pour la faune sauvage d’Afrique. Etosha est le meilleur parc pour l’observation de la faune en Namibie, surtout pendant la saison sèche de mai à octobre.

D’une superficie de 22 935 km², le parc national d’Etosha se caractérise par son vaste pan salin à sec la plupart de l’année, surtout depuis quelques années.

Quatre des Big Five sont présents en nombre, seul le buffle est absent. Lions, éléphants, rhinocéros et léopards s’observent assez régulièrement avec un peu de patience. Girafes, zèbres, spingboks et gnous y vivent en abondance tout comme le chacal à chabraque et la hyène tachetée. Parmi les autres ruminants bien représentés : le bubale, l’oryx et le grand koudou.

340 espèces d’oiseaux ont été répertoriées. Etosha est très riche en rapace avec 35 espèces. Les oiseaux migrateurs sont présents de novembre à avril.

Rhinocéros au waterhole d’Halali, parc national d’Etosha, Namibie

Petit duc africain, parc national d’Etosha, Namibie.

Khaudom national park

Le Khaudom national park est le parc des aventuriers. Je n’y suis pas encore allé mais il est sur ma bucket list des lieux à voir en Namibie.

Le parc national est sur la route de la bande de Caprivi et des chutes Victoria en venant du plateau du Waterberg ou d’Etosha.

Un minimum de deux 4×4 doit être utilisé par groupe, des provisions pour 3 jours et 100 litres d’eau par véhicule et par jour doivent être emportées. Les déplacements sont réputés lents en raison de l’état des pistes. Il y a peu d’options d’hébergement (Sikeretti au sud et Khaudum au nord) et les installations sont limitées. La meilleure période s’étend de mai à octobre pendant la saison sèche.

Côté faune, s’il n’y a ni rhinocéros ni buffle, la population d’éléphants est abondante et l’observation des lions comme des hyènes tachetées est régulière. Grand koudou, oryx, steenbok, céphalophe, girafe, zèbre et hippopotame sont aussi communs.

Plus de 300 espèces d’oiseaux ont été recensées. Comme pour les autres parcs, la meilleure période s’étend de novembre à avril.

Crédit photo : Azurfrog

La bande de Caprivi est le meilleur spot en Namibie pour l’observation des oiseaux

Bande de Caprivi

La bande de Caprivi aussi appelée région du Zambèze dispose d’une grande population d’éléphants, zèbres, girafes, buffles et gnous. Dans les marais, le cobe lechwe et le guib d’eau y sont souvent observés. Lion et crocodiles sont aussi bien représentés.

La bande de Caprivi est le meilleur spot en Namibie pour l’observation des oiseaux entre novembre et avril. 481 espèces d’oiseaux ont été répertoriées. Vous pouvez voir la liste complète sur Avibase.

Et aussi…

La faune sauvage refait de plus en plus son apparition dans les régions du Damaraland et du Kunene même si elle reste moins dense qu’ailleurs. Le parc national du Namib Naukluft peut aussi être une bonne option même si les voyageurs y vont plus pour les paysages désertiques. Enfin, le littoral entre Swakopmund et Walvis Bay est un excellent spot ornithologique. Ce site est non seulement le plus riche pour les oiseaux de rivage en Afrique australe, mais il abrite aussi la plus dense colonie de reproduction connue de sterne des baleiniers.

Cahier pratique

Comment y aller ?

Vol international jusque Windhoek. Pour trouver votre vol, utilisez le comparateur de vols

 

Recherchez votre billet d'avion

Guides d’observation

AppStoreLes références :

Guide de Voyage

Mon conseil : le Lonely Planet.

Partage et épingle mon article sur Pinterest

PINTEREST-TOP5RESERVES-01
PINTEREST-TOP5RESERVES-02
Vous avez aimé l'article ? Partagez-le...
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email
Grégory Rohart
Grégory Rohart

Je m'appelle Grégory et je suis l'auteur de ce blog sur les safaris, l'ornithologie et l'observation animalière. Si comme moi, vous adorez la nature, suivez mes conseils et inspirez-vous de mes carnets de safari pour voyager en découvrant la vie sauvage. Aussi fondateur des blogs www.i-voyages.net et www.i-trekkings.net. Mes photos sont sur www.gregoryrohart.com.

Pas de commentaire

Poster votre commentaire

20 + dix-neuf =

Close