Vous êtes ici :

Safari dans la réserve privée de Klaserie

J’ai réalisé trois jours de safari dans la réserve privée de Klaserie depuis le Mafunyane Lodge. Klaserie est l’une des plus prestigieuses réserves animalières d’Afrique du Sud. Retour sur mes safaris et conseils pratiques.

La réserve privée de Klaserie

Klaserie est une réserve privée, de son nom officiel Klarerie Private Nature Reserve, située au cœur du Greater Kruger National Park. Le GKNP englobe le parc national Kruger et les réserves privées adjacentes qui n’ont pas de clôtures avec le parc national comme Sabi Sands ou Timbavati.

La réserve privée de Klaserie arbrite 145 espèces de mammifères dont les Big 5 (rhinocéros, lion, éléphant, léopard et buffle), 264 espèces d’oiseaux et 55 espèces de reptiles.

A Klaserie, pas de surfréquentation autour des espèces animales. Ici, pas plus de 2/3 véhicules autour des animaux et les guides et trackers connaissent leur réserve par coeur. Ils sont les garants de la réussite de votre safari avec un certain facteur de chance il est vrai. L’expérience est vraiment différente du Kruger.

Pour en savoir plus, allez lire mon guide de la réserve de Klaserie.

Le Mafunyane Lodge

Situé à l’est de la réserve privée de Klaserie, le Mafunyane lodge est une adresse de charme composée de 4 suites pour deux personnes. En logeant au Mafunyane lodge, tout est inclus, vos nuitées, 3 repas par jour, thé, café et encas ainsi que deux safaris par jour.

J’ai eu la chance de disposer du lodge en exclusivité avec ma femme car nous y sommes allés peu de temps après l’ouverture de l’établissement. Le lodge est magnifique et le personnel est charmant et vraiment professionnel. Une adresse que je recommande chaleureusement. Je parle davantage du Mafunyane Lodge dans un article dédié.

3 jours de safari dans la réserve de Klaserie

J’ai passé trois jours au Mafunyane Lodge à explorer en safari l’est de la réserve privée de Klaserie. Retour sur une petite partie des mes rencontres animalières réalisées au cours des six safaris.

Rencontre avec les rhinocéros blancs désencornés

A plusieurs reprises, j’ai croisé le rhinocéros blanc en safari dans la réserve de Klaserie. Depuis 2019, les cornes des rhinocéros sont coupées par les scientifiques de la réserve afin de lutter contre le braconnage. La quasi-totalité des rhinocéros n’ont donc plus de cornes ou ont des morceaux de cornes car comme il s’agit de kératine comme pour les ongles humains, les cornes repoussent.

C’est assez triste de devant couper les cornes de rhinocéros mais c’est bien mieux de le faire que de voir la population se faire tuer par des braconniers pour alimenter le marché asiatique pour des pseudos vertus qui n’existent pas.

Les autres herbivores de Klaserie

Les herbivores sont nombreux à Klaserie comme partout en Afrique du Sud. Impala, zèbres des plaines, grands koudous sont bien représentés tout comme les girafes, phacochères, éléphants, buffles d’Afrique et raciphères champêtres.

J’ai pu faire de multiples observations. Hyène tachetée et chacals à chabraque traînaient souvent près des troupeaux d’antilopes.

Le bucorve du sud et les autres observations ornithologiques

Avec 264 espèces d’oiseaux répertoriées, la réserve de Klaserie est une très chouette destination pour les ornithologues, particulièrement en saison des pluies entre novembre et mars (j’y étais début mars).

Le magnifique rollier à longs brins est souvent observé. Bien qu’il soit commun, c’est l’un des plus bels oiseaux vivant en Afrique du Sud. Le francolin de Swainson est aussi très fréquent. On le croise sur le bord des pistes, plus rarement dans les arbres où il passe ses nuits pour se protéger des prédateurs. J’ai eu l’occasion de l’observer avec ses jeunes. C’est toujours un plaisir de voir les portées. Ça donne de l’espoir à la vie. Autre espèce répandue à Klaserie, le calao à bec rouge, la huppe fasciée (durant notre hiver), le guêpier nain.

Les rapaces sont nombreux : autour sombre, aigle ravisseur, grand-duc de Verreaux, chevêchette perlée, Gymnogène d’Afrique et j’en passe… Autres belles observations réalisées en safari : le pie-grièche à poitrine rose, le martin-chasseur de Sénégal, le dendrocygne veuf et le chevalier sylvain.

J’ai été ravi également de pouvoir rencontrer le bucorve du sud, ce que je considère comme ma plus belle observation. Ce calao géant, le plus lourd de tous les calaos sur terre, a un visage et une gorge rouge présentant des caroncules dilatables protubérantes. C’est sûr, ça le rend différent. Sa population diminue fortement en Afrique du Sud. C’est pourquoi, les scientifiques de la réserve ont lancé un programme de conservation du buvorve du sud à Klaserie.

Rencontre avec les guépards

Darryn reçoit un appel radio d’un guide d’un autre lodge. Deux frères guépards sont dans le secteur où nous nous trouvons. Nous mettons directement le 4×4 en route et arrêtons notre observation de rhinocéros blancs. Cinq minutes plus tard, nous sommes sur le site. Deux guépards mâles, deux frères, sont allongés à l’ombre au bord d’un petit plan d’eau.

Ils sont éveillés, ça se lèche, ça baille, l’heure de l’après-midi est déjà avancée (il est presque 17h00), ce qui peut nous laisser supposer qu’ils vont bouger prochainement. Nous les photographions. Darryn met en route le 4×4 pour le positionner correctement pour faire des photos. Il en fait aussi, il a donc le sens de la lumière et de la bonne place. Nous espérons que les deux guépards se lèvent pour aller boire. C’est exactement ce qu’ils feront quelques minutes plus tard avant de se mettre e n route et de partir dans le bush. Nous les suivons quelques minutes puis les laissons poursuivre leur chemin.

Une superbe observation. Saviez-vous que le guépard est le félin d’Afrique le plus menacé en raison de différents facteurs dont la faiblesse génétique, le braconnage et la prédation par les lions et les hyènes tachetées.

Les belles observations nocturnes

Les safaris de l’après-midi se terminent à la nuit tombée. Croyez-moi lorsqu’il fait nuit, il faut garder les yeux ouverts et son appareil photo allumée. De très belles observations sont toujours possibles. J’en veux pour preuve celles que j’ai pu avoir.

Le premier soir, nous croisons une superbe chevêchette perlée perchée sur la branche d’un arbre. Il fait complètement nuit. Enock l’éclaire avec une torche. Cette petite boule de poils de 17 à 21 cm n’excède pas 100 g pour la femelle et 70 g pour le mâle. Quelques minutes plus tard, c’est un engoulevent du Mozambique qui est observé sur la piste puis des éléphants.

Les observations nocturnes n’étaient pas terminées. Le lendemain à la nuit tombée, nous rentrons au camp par la route goudronnée lorsque nous croisons une lionne et un lion qui semble avoir des vues sur la femelle. Ils traversent la route et s’en vont dans le bush. Ils sont suivis par des hyènes tachetées qui arrivent en petits groupes dispersés.

A la recherche de Thomas, le léopard mâle

Jusqu’ici, nous avons observé tous les Big 5 : rhinocéros, éléphants, lions, buffles et même le léopard mais dans des conditions pas très optimales.

Dans un secteur proche du lodge vivent deux léopards, une femelle dont nous n’avons pas vu de trace et Thomas, un mâle que nous avons observé de loin à plusieurs reprises.

Darryn nous propose pour notre dernier safari de partir, non pas au crépuscule mais bien trente minutes avant afin le lever du jour afin d’arriver dans la zone où vit le mâle léopard avant qu’il se mette en route pour chasser. On arrive de nuit sur le site. Il est allongé dans le lit asséché de la rivière. Au crépuscule, il baille et se met en route. On le suit puis on le perd de vue.

En toute fin de safari, nous reviendrons sur zone pour le voir descendre de son arbre. Il y avait grimpé un impala plus tôt dans la matinée.

Cahier pratique

Comment se rendre à la réserve privée de Klaserie ?

Vol international jusque Johannesburg ou Cape Town.

Recherchez votre billet d'avion



Je vous invite aussi à tester le comparateur de vols Kayak.

Pour rejoindre la Klaserie Private Nature Reserve, vous avez deux solutions :

  • Prendre un vol interne jusque l’aéroport Eastgate d’Hoedspruit et demander un transfert au lodge
  • Louer votre voiture à l’aéroport et vous rendre à Klaserie par la route (comptez 7h00). Cette solution s’avère plus pratique si votre voyage vous emmène ailleurs dans l’est de l’Afrique du Sud. Pour votre location de voiture, essayez le comparateur Rentalcars ou celui d’Autoeurope.
  • Pour vous rendre au Mafunyane Lodge, rejoignez Hoedspruit. Direction ensuite le sud par la R40. Après 6 km, prendre à gauche en direction de l’aéroport Eastgate d’Hoedspruit et des réserves de Timbavati et Klaserie. Vous passez une première barrière, puis une seconde où un garde va vérifier votre identité. C’est aussi ici qu’il faudra payer la taxe d’entrée du véhicule dans la réserve (190 rands en 2020). Poursuivre 25 km sur la route goudronnée, puis prendre la piste à gauche sur environ 1,2 km.

Quand y aller ?

On distingue deux grandes saisons dans la réserve de Klaserie : la saison sèche d’avril à octobre et la saison humide de novembre à mars.

De juin, à octobre, c’est la saison la plus propice pour l’observation des mammifères car le bush est moins fourni et les herbes de la savane moins haute. Cela permet d’avoir une meilleure vision.

Pour l’ornithologie, la meilleure période correspond à la saison des pluies et à la migration des oiseaux, de novembre à mars.

Où dormir ?

Vous pouvez réserver vos nuits au Mafunyane Lodge sur Booking ou faire appelle pour l’ensemble de votre voyage en Afrique du Sud à une agence de voyage locale francophone basée en Afrique du Sud.

Guides d’observation

Voici les deux guides de référence pour l’observation animalière en Afrique du Sud :

Avec qui partir en Afrique du Sud ?

Pour votre safari et voyage en Afrique du Sud, je vous conseille d’adresser votre demande de devis sur mesure auprès des deux agences de voyage locales francophones avec qui je travaille en Afrique du Sud. Je les ai sélectionnées pour leur sérieux et leur capacité à répondre aux demandes personnalisées. Et je vous conseille aussi la lecture de l’article bien préparer votre voyage et vos safaris en Afrique du Sud.

Partage et épingle mon article sur Pinterest

Léopard, réserve privée de Klaserie
  • Save

2 commentaires au sujet de “Safari dans la réserve privée de Klaserie”

  1. Bonjour
    Excellent retour d’exp.
    Question cependant : on ne peut pas faire de safari par soi-même dans la réserve. c’est bien noté. Mais du coup, lorsque l’on arrive avec sa propre voiture, on fait comment ? on conduit seul jusqu’au lodge depuis la gate ? Ou autre solution ?
    Merci pour tes lumières

    Répondre

Laisser un commentaire

Share via
Copy link