Safari dans la Madikwe Game Reserve

Safari dans la Madikwe Game Reserve

 

La Madikwe Game Reserve est une réserve de 75 000 hectares située en Afrique du Sud à seulement 3h30 de route de Johannesbourg au nord ouest de la capitale en bordure du Botswana. Elle abrite les Big 5 et de nombreuses autres espèces dont le fameux lycaon. C’est une réserve haut de gamme assez exclusive. On ne peut pas faire de safari avec son propre véhicule comme dans le parc national Pilanesberg ou le Kruger. Tous les game-drive sont réalisés par l’un des lodges haut de gamme de la réserve.

J’ai découvert la réserve de Madikwe en mars et j’ai passé mes deux nuits au Mosethla Bush Camp & Eco Lodge, le lodge le moins cher de Madikwe mais aussi le plus écologique. J’arrive à la porte de la réserve un peu avant midi. Après avoir rempli les formalités d’entrée, je rejoins l’administration de la réserve où je gare mon véhicule. On m’accueille et on me conduit au lodge. Je m’installe dans mon cottage, prends une douche et déjeune avant de partir pour mon premier safari.

Madikwe Game ReserveLa famille de lions et le grand duc africain

C’est Kgomotso qui me guidera pendant mes 4 safaris à Madikwe. Originaire de la région, elle est pleine d’humour et connait parfaitement les espèces de la réserve.

La première espèce observée est un francolin de Swainson, un oiseau facilement reconnaissable avec sa mandibule inférieure rouge. Il est fréquent dans la Madikwe Game Reserve et on le trouve dans des habitats très variés.

Juste le temps d’observer quelques secondes une hyène tachetée que nous entendons le rugissement d’un lionceau. Kgomotso dirige immédiatement le 4×4 vers le cri du jeune lion. Nous n’avons pas besoin de rouler en hors piste très longtemps. Une famille complète comprenant au moins trois femelles, un mâle et une flopée de jeunes s’activent dans les hautes herbes. Les jeunes s’amusent alors que les adultes grattent la terre où une proie a sans doute été récemment tuée et mangée. Mais il n’y a plus rien à se mettre sous la dent. Nous restons quelques minutes à les observer et quittons la scène quand des 4×4 d’autres lodges arrivent.

Lionne, Madikwe Game Reserve

Comme dans la réserve de Sabi Sands, les guides sont reliés par radio, ce qui facilite les observations, notamment à cette époque de l’année où le bush est dense et vert. En saison sèche, voir les animaux doit être beaucoup plus facile.

La Madikwe Game Reserve est aussi un sanctuaire très intéressant pour les oiseaux. Plus de 350 espèces ont été recensées et compte-tenu de sa position géographique on peut observer des oiseaux différents du Kruger. Assez facilement, on peut voir sur le bord des pistes les trois espèces de rollier : le rollier européen, le rollier à longs brins et le rollier varié. Seul le rollier à raquettes n’habite pas Madikwe. Il est d’ailleurs très rare en Afrique du sud et cantonné à l’extrême nord-est du pays.

La plus grande surprise de ce premier safari à Madikwe a été de croiser le grand duc africain sur la route du retour au lodge alors qu’il faisait nuit. Il était tout simplement posé sur la branche d’un arbre mort sur le bord de la piste.

Grand duc Africain, Madikwe Game ReserveSafari sous la pluie et la chasse des lycaons

Ce matin, c’est la pluie qui nous cueille au réveil. Ce n’est en soi pas surprenant en mars, encore moins quand on m’explique qu’il n’a pas assez plu pendant l’hiver. Nous partons avec les couvertures du lodge qui disposent d’un côté d’une protection pour la pluie alors que de l’autre, c’est une couverture classique. J’apprécie bien leur présence pour rester au chaud.

Steenbok, Madikwe Game ReserveLes animaux et les oiseaux n’aiment pas la pluie non plus. Impalas, gnous et steenbocks se protègent tant bien que mal sous les arbres alors que les oiseaux (œdicnème tachard, rollier à longs brincs, pic bœuf, veuve du Paradis…) se tiennent dans une position figée. Le plumage des guêpiers carmins est particulièrement gorgée d’eau.

Veuve du Paradis, Madikwe Game ReserveAu détour d’un chemin, nous recevons un appel radio. Une meute de lycaons a été observée. Nous ne sommes pas loin, nous nous dirigeons sur place. La meute est en mouvement et se déplace vite sur une zone de bush extrêmement dense. Nous n’arrivons pas à les suivre et crevons même un pneu dans la partie.

Les tisserins à tête rousse font leur nid

Au lodge, point de piscine pour passer le temps (c’est un lodge écologique je le rappelle) mais la présence de nombreux tisserins à tête rousse suffit à mon bonheur. Je les regarde construire leur nid.

Ce sont les mâles, facilement reconnaissables avec leur tête et leur poitrine jaune vif, qui construisent les nids alors que les femelles, plus ternes, vérifient l’avancée des travaux et valident (ou pas) le nid en cours de montage. Si elles ne sont pas satisfaites, les mâles devront alors recommencer un tout nouveau nid douillet.

Je ne me lasse pas des allers et venus des tisserins. Je suis hypnotisé.

Les impalas jouent, les girafes s’accrochent…

Après la pluie, le beau temps, c’est connu. Mais pas que… Les insectes sortent de terre et se retrouvent sur les pistes. Les oiseaux sont nombreux à se tenir au sol pour gober les insectes en pagaille.

Rollier européen,, Madikwe Game ReserveOn se dirige vers la Molatedi Gate par laquelle je suis rentré la veille. Sur notre route, nous croisons deux bubales caama, antilopes assez rares à Madikwe, puis des girafes avant de stopper le 4×4 sur le bord d’une retenue d’eau. Une spatule d’Afrique se tient debout sur une jambe et sur un tronc d’arbre mort au milieu du lac. Je ne sais pour quelle raison mais nous décidons de rester pressentant qu’il pourrait se passer quelque chose. Et le flaire se révèle être bon !

Spatule d'Afrique, Madikwe Game Reserve

Impala, Madikwe Game ReserveDe jeunes impalas s’amusent en sautant de l’autre côté de la rive alors qu’un éléphant mâle aux défenses abîmées arrivent lentement sur le plan d’eau. La lumière décline. Nous ne ratons pas un seul instant de ce moment. Nous finissons par partir pour trouver un lieu où prendre un verre. Kgomotso souhaite m’emmener dans une zone ouverte où traîne parfois un léopard. Finalement, nous verrons des girafes qui s’accrochent entre-elles comme deux adolescents pourraient le faire pour tenter de s’affirmer. Une fois dans la prairie, nous nous arrêtons pour l’apéro à une centaine de mètres de deux rhinocéros blancs pendant que la nuit tombe.

Eléphant, Madikwe Game Reserve

Girafes, Madikwe Game ReserveSur le chemin du retour, nous croisons deux espèces que je n’avais jamais vues auparavant : des lièvres sauteurs et un protèle. Mais je n’ai pas eu le temps de faire la moindre photo du carnivore qu’on appelle aussi le loup fouisseur. Dommage mais je rentre très heureux de cette demi-journée de safari.

Safari sous la brume et les guépards rassasiés

Ce matin, c’est la brume qui domine la réserve. Elle arrive de toute part et passe les escarpements de tweedepoort en direction du Botswana. Nous sommes engloutis par la brume. Dès lors les observations sont rendues compliquées. Deux grands koudous mâles et deux guépards se laisseront néanmoins observés. Les guépards sont sagement allongés ; ils semblent avoir le ventre rassasié. Pour Kgomotso, pas de doute, ils ont chassé et tué la veille.

, Madikwe Game Reserve

Grand koudou, Madikwe Game Reserve

Guépard, Madikwe Game Reserve

4 safaris et deux nuits à Madikwe, c’est bien trop court. Madikwe est une réserve 5 étoiles, bien différente des réserves privées en bordure du parc Kruger (paysage plus ouvert, influence du Kalahari). Je pense bientôt revenir en saison sèche et certainement à l’occasion d’un voyage photo. Si vous êtes intéressés, ne pas hésiter à me contacter.

Côté pratique

Comment y aller ?

Vol international jusque l’aéroport international OR Tambo de Johannesburg. Puis 3h30 de route en passant par Pretoria pour rejoindre la Molatedi Gate.

Recherchez votre billet d'avion

Quand y aller ?

LégendePériode la plus favorablePériode favorablePériode assez favorablePériode déconseillée ou fermée

JFMAMJJASOND

Guides d’observation

AppStoreVoici les deux guides de référence pour l’observation animalière dans le Kruger :

Où dormir ?

J’ai dormi au Mosethla Bush Camp & Eco Lodge, un camp de brousse écologique et aussi économique.

–  o  –

Pour votre safari dans le parc national Kruger mais plus généralement pour votre voyage en Afrique du Sud, je vous conseille d’adresser votre demande de voyage sur mesure auprès de l’agence de voyage francophone avec qui je travaille en Afrique du Sud. Je l’ai sélectionné pour son sérieux et sa capacité à répondre aux demandes personnalisées. Contactez Aurélie, Experte voyage qui vit en Afrique du Sud depuis 2009.

Partage et épingle mon article sur Pinterest

 

Madikwe-02
Madikwe-01
Ça vous a plu ? Je serais encore plus ravi si vous le partagiez sur vos réseaux sociaux
Facebook
Facebook
Pinterest
Pinterest
Instagram
Google+
https://www.my-wildlife.com/safari-dans-la-madikwe-game-reserve/
RSS
Recevoir les nouveautés par email
SHARE
Grégory Rohart
Grégory Rohart

Je m'appelle Grégory et je suis l'auteur de ce blog sur les safaris, l'ornithologie et l'observation animalière. Si comme moi, vous adorez la nature, suivez mes conseils et inspirez-vous de mes carnets de safari pour voyager en découvrant la vie sauvage. Aussi fondateur des blogs www.i-voyages.net et www.i-trekkings.net. Mes photos sont sur www.gregoryrohart.com.

Pas de commentaire

Poster votre commentaire

4 × trois =

Close

My Wildlife vous plait ? Ça serait cool de le faire savoir sur les réseaux sociaux