Vous êtes ici :

J’ai testé l’Okonjima Plains Camp en Namibie

Lors de mon voyage naturaliste en 2022, je me suis attardé plusieurs jours dans la Okonjima Nature Reserve où j’ai dormi à l’Okonjima Plains Camp. Je vous dis ce que j’en pense. J’ai aussi dormi à l’Okonjima Bush Camp. Je vous en parle prochainement dans un article dédié.

En complément de cet article, lisez aussi :

Okonjima Nature Reserve

L’Okonjima Plains Camp se situe au cœur de la Okonjima Nature Reserve. C’est l’une des principales réserves animalières privées de Namibie, notamment pour l’observation du léopard et de la hyène brune. On peut bien entendu y observer de nombreux autres animaux et oiseaux.

La réserve privée se situe entre Windhoek, la capitale, et le parc national Etosha, et pas très loin du parc national du plateau du Waterberg. Sa superficie est de 20 000 hectares.

L’Okonjima Nature Reserve est également le siège de la fondation Africat. Les missions de l’ONG se consacrent principalement à la protection et à la conservation des animaux, à la recherche (léopard, hyène brune, rhinocéros, pangolin, oryctérope du Cap) et à l’éducation des enfants namibiens.

L’Okonjima Plains Camp

L’Okonjima Plains Camp se situe comme son nom le laisse supposer au milieu des plaines de la réserve où viennent brouter les herbivores.

Le lodge comprend 30 chambres :

  • 11 chambres spacieuses avec vue,
  • 14 chambres standard spacieuses
  • 6 chambres avec vue sur le jardin plus abordables.

Le lodge rend hommage à l’histoire de la famille Hanssen dans l’élevage de bovins et détournent les anciens hangars en espace de restauration et de détente.

Les chalets avec vue

J’ai dormi dans un des 11 chalets avec vue, le n°11. Toutes les chambres sont espacées de 20 à 70 mètres et disposent d’une vue panoramique assez dingue sur la savane.

A l’extérieur, on peut garer la voiture sous un parking privé ombragé. Et toutes les chambres disposent d’une rampe pour les personnes à mobilité réduite.

A l’intérieur, la décoration de la chambre est moderne et colorée. J’aime beaucoup. Cela change des décorations stylées « Out of Africa ». On est très vite à l’aise.

On retrouve tout le confort dont on a besoin pour un séjour agréable :

  • Deux lits double très confortables avec vue sur la savane
  • Une grande salle de bain avec deux vasques et une grande douche double
  • Un mini-réfrigérateur à usage personnel pour y déposer ses boissons fraîches
  • Deux ventilateurs au plafond
  • Un coffre-fort de sécurité
  • Un téléphone
  • Une station thé/café
  • Un espace bureau
  • Une terrasse avec deux lits de jour et deux chaises longues

Les parties communes

Les parties communes se trouvent autour de l’accueil. On y trouve le salon, la salle à manger, une boutique et la piscine.

J’apprécie beaucoup la décoration moderne et industrielle du hangar. Cela donne une atmosphère très agréable et détendue. Et moi qui aime plutôt les lodges plus petits, j’ai vraiment beaucoup apprécié l’Okonjima Plains Camp.

La restauration

La restauration se prend dans un des anciens hangars près de l’accueil.

Dans l’assiette, on n’est pas déçu quelque. Soit le repas, du petit-déjeuner au dîner. La cuisine est moderne et internationale avec des touches d’Afrique.

Les activités organisées par l’Okonjima Plains Camp

L’Okonjima Plains Camp inclus pour chaque invité ayant choisi la formule all inclusive deux safaris par jour, un le matin et un le soir. Les safaris peuvent prendre différentes formes :

  • game-drive classique
  • Tracking du léopard à l’aide d’une antenne VHS
  • Game-drive à la recherche des espèces en danger (rhinocéros, hyène brune…)
  • Découverte de la fondation Africat

Les safaris se réalisent dans des 4×4 ouverts et sont de grande qualité grâce au professionnalisme des guides de la réserve.

En option et avec des frais supplémentaires, l’Okonjima Plains Camp organise d’autres activités :

  • Tracking à pied du pangolin
  • Tracking à pied du rhinocéros blanc
  • Safari de nuit

J’ai participé au tracking nocturne du pangolin de Temminck. C’est vraiment une expérience incroyable de rencontrer cet animal, tant braconné, et si rarement observé.

Comment se rendre à l’Okonjima Plains Camp ?

Vol international jusque Windhoek. Il vous faudra ensuite louer une voiture deux roues motrices ou un 4×4 selon la saison et les lieux visités.

Pour vous rendre à Okonjima, un 4×4 n’est pas nécessaire. Mais selon la suite de votre voyage, vous aurez peut-être envie de louer un 4×4 avec tente de toit. La Okonjima Nature Reserve se trouve à moins de 3h de route de l’aéroport international de Windhoek à mi chemin entre la capitale et le parc national Etosha.

Recherchez votre billet d'avion



Je vous invite aussi à tester le comparateur de vols Kayak.

Prix et Réservation

La nuitée dans une chambre standard pour deux personnes en pension complète et avec les safaris coûte environ 400 €, 635 € pour une chambre avec vue.

Vous pouvez réserver votre chambre à l’Okonjima Plains Camp directement sur Booking si vous organisez votre voyage par vous-même.

Vous pouvez aussi déléguer cette tâche pour l’ensemble de votre voyage en Namibie à une agence locale.

Pour votre voyage et vos safaris en Namibie, je vous conseille d’adresser votre demande de voyage sur mesure auprès de l’agence de voyage francophone avec qui je travaille en Namibie. Je l’ai sélectionné pour son sérieux et sa capacité à répondre aux demandes personnalisées. Contactez Félix, Expert voyage qui vit en Namibie depuis 2004.

Avis sur l’Okonjima Plains Camp

  • Situation - 100%
    100%
  • Infrastucture - 90%
    90%
  • Chambre - 90%
    90%
  • Restauration - 90%
    90%
  • Activités - 90%
    90%
92%

Mon avis

L’Okonjima Plains Camp est un lodge confortable qui tranche de par son ambiance décontracté avec les lodges plus classiques où je suis déjà allé. Les équipes sont serviables et très disponibles. Une adresse que je recommande particulièrement aux familles et aux jeunes couples.

  • Save

Laisser un commentaire

Share via
Copy link