Où voir des paresseux au Costa Rica ?

Où voir des paresseux au Costa Rica ?

Où voir des paresseux au Costa Rica ?

4.8
(6)

Les paresseux sont des mammifères tropicaux arboricoles vivant en Amérique centrale et dans le nord de l’Amérique du Sud. Ils fascinent les voyageurs au Costa Rica.

 

Avant de vous présenter les espèces de paresseux vivant au Costa Rica et les lieux pour les voir, je vous invite à regarder la vidéo de mes rencontres  animalières au Costa Rica.

Les deux espèces de paresseux au Costa Rica

Il existe six espèces de paresseux dans le monde, qui se déclinent en deux genres.

Les paresseux à trois doigts ou aïs comptent quatre espèces :

  • Paresseux à gorge brune (Bradypus variegatus)
  • Paresseux à gorge clair (Bradypus tridactylus)
  • Paresseux à crinière (Bradypus torquatus)
  • Paresseux nain (Bradypus pygmaeus)

Où voir des paresseux au Costa Rica ?

Paresseux à gorge brune

Les paresseux à deux doigts ou unau comptent deux espèces :

  • Paresseux d’Hoffmann (Choloepus hoffmanni)
  • Paresseux à deux doigts (Choloepus didactylus)

Des six espèces de paresseux, deux vivent au Costa Rica avec des mœurs relativement semblables.

Où voir des paresseux au Costa Rica ?

Paresseux d’Hoffmann en train de dormir dans un arbre

Le paresseux à gorge brune

Le paresseux à gorge brune possède trois griffes incurvées à l’extrémité de ses membres antérieurs. C’est cette caractéristique qui a donné le nom au genre Bradypus.

Sa toison est beige et rêche, des bandes brunâtres sont présentes sur sa gorge (d’où son nom), les côtés de la tête et le front. Son cou possède 10 vertèbres qui lui permettent de tourner la tête à 270°.

Le paresseux à gorge a une frimousse ronde et plate avec de grands yeux, un nez retroussé et des oreilles souvent invisibles. Chaque membre est muni de trois griffes d’une longueur de 5 à 6 cm pour les membres postérieurs et 7 à 8 cm pour les membres antérieurs.

C’est le paresseux le plus répandu au Costa Rica et en Amérique central et du sud.

Paresseux à gorge bruneLe paresseux d’Hoffmann

Le paresseux d’Hoffmann est facilement identifiable grâce à ses deux griffes sur les membres antérieurs. Un adulte est plus grand que le paresseux à gorge brune (jusqu’à 10 kg contre 6 kg). Pas de dimorphisme sexuel.

Son poil est beige clair avec de longs poils. Sa tête est ronde avec un museau saillant et plus long que les paresseux à trois doigts, de petits yeux et des oreilles couvertes de poils. Disposant de cinq à huit cervicales, la rotation de sa tête se limite à 45°.

Le paresseux d’Hoffmann est plus actif que le paresseux à gorge brune.

paresseux d’Hoffmann

Où voir les paresseux au Costa Rica ?

Les paresseux sont généralement suspendus à une branche en train de dormir ou de manger. Il ne descende généralement qu’une fois par semaine pour déféquer et uriner. Il faut donc un regard avisé pour les repérer car ils sont souvent immobiles ou presque.

Voici deux spots au Costa Rica pour voir les paresseux.

Parc national Manuel Antonio

Situé sur la côte Pacifique, le parc national Manuel Antonio est un petit sanctuaire sauvage de 19,53 km² très populaire au Costa Rica. La faune y est abondante : raton-laveur, iguane, capucin à tête blanche, singe hurleur, singe-écureuil à dos rouge, agouti, coati et plus de 300 espèces d’oiseaux. Les visiteurs peuvent y rencontrer les deux espèces de paresseux vivant au Costa Rica : le paresseux à gorge brune et le paresseux d’Hoffmann.

Il est potentiellement possible de voir des paresseux partout dans le parc national Manuel Antonio. Dans les faits, les plus grandes chances se trouvent près des plages de la péninsule de Punta Cathedral.

paresseux d’HoffmannParc national de Cahuita

Moins fréquenté, le parc national de Cahuita se trouve sur la côte Caraïbes. Créé en 1970 pour protéger le récif corallien le plus riche de la côte Caraïbes du Costa Rica, il possède également une belle densité de faune malgré la petite taille de la partie terrestre du sanctuaire (11 km²) : Tamandua du Mexique, coati, paca, raton-laveur, agouti, iguane vert, singe hurleur, capucin à tête blanche et plus de 500 espèces d’oiseaux.

Tout comme à Manuel Antonio, les deux espèces de paresseux peuvent s’observer dans le parc national de Cahuita. Empruntez le chemin qui longe la plage pour avoir le plus de chance de croiser des paresseux ou tout autres animaux à Cahuita.

Vous souhaitez en savoir plus sur le paresseux ? Le Sloth Sanctuary situé à 15 mn au nord du parc national attend votre visite. Le sanctuaire sauve, soigne et étudie le comportement des paresseux. Lucie et Tom du blog New Eyes ont écrit un article sur leur visite.

Quelques autres lieux pour voir le paresseux au Costa Rica : Parc national Corcovado, Nuevo Arenal, La Fortuna, Cano Negro (Plaines du Nord), Parc national Tortuguero, Dominical / Uvita / Ojochal, Parc national Monteverde. Si vous vous intéressez à la vie animale en générale, lisez aussi mon article sur les animaux du Costa Rica.

Paresseux à gorge bruneCahier pratique sur les paresseux au Costa Rica

Comment s’y rendre ?

Vol international jusque San José. Le plus simple est ensuite de louer une voiture pour circuler à travers le Costa Rica car le réseau routier est en bon état. Pour votre location de voiture, essayez le comparateur Rentalcars.

Recherchez votre billet d'avion

 

Où dormir ?

  • Parc national Manuel Antonio : Il y a pléthores d’hôtels dans la ville voisine de Quépos, pour tous les goûts et tous les budgets. Allez voir sur Booking, ceux qui ont la côte auprès des voyageurs.
  • Parc national Cahuita : Je vous conseille deux adresses : Cahuita Inn et Playa Negra Guesthouse.

Guides d’observation sur les animaux du Costa Rica

Plus d’infos

  • Visit Costa Rica : le site officiel de l’office de tourisme du Costa Rica
  • Sinac : Le Sinac gère les parcs nationaux au Costa Rica

Partage et épingle mon article sur Pinterest

paresseux-01
paresseux-02
paresseux-03

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne 4.8 / 5. Nombre de votes 6

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !

PARTAGE L'ARTICLE SUR TES RESEAUX SOCIAUX
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Grégory Rohart

Je m'appelle Grégory et je suis l'auteur de ce blog sur les safaris, l'ornithologie et l'observation animalière. Si comme moi, tu aimes la nature, suis mes conseils et inspire-toi de mes carnets de safari pour voyager en découvrant la vie sauvage. Ambassadeur Fujifilm, j'encadre aussi des séjours photo. Aussi fondateur des blogs www.i-voyages.net et www.i-trekkings.net. Mes photos sont sur www.gregoryrohart.com.

No Comments

Post a Comment