Vous êtes ici :

Observer les oiseaux à Spitzkoppe et pas que

Lors de mon dernier voyage naturaliste en Namibie, je suis retourné à Spitzkoppe situé dans la Igaingu Conservancy dans le Damaraland pour y observer les oiseaux. Mais pas uniquement puisque les amas de roches du Spitzkoppe offrent des paysages désertiques uniques et des couchers de soleil splendides.

Téléchargez la carte de Spitzkoppe

Spitzkoppe : une merveille géologique

Spitzkoppe est pour beaucoup de voyageurs un site touristique unique dans le Damaraland qui offre parmi les plus beaux paysages désertiques d’Afrique. On y trouve des inselbergs, des boules, des arches, des diaclases qui feront le bonheur des photographes.

Le site est composé de deux massifs créés au Crétacé inférieur :

  • La montagne du Spitzkoppe (1728 m) que l’on nomme aussi le Cervin de Namibie même si je dois avouer que la ressemblance est loin d’être flagrante. Son surnom provient probablement plus de sa signification en afrikaans : « chapeau pointu ».
  • Les montagnes de Pontok à l’est qui atteignent une hauteur de 1628 m
  • Plus loin à environ 15 km, on aperçoit le Klein Spitzkoppe, un autre massif originaire de la même période.

Le Spitzkoppe est composé de roches granitiques qui trouvent principalement leurs origines lors de l’éclatement du Gondwana il y a 130 Millions d’années. Il est probable que les granites du Spizkoppe situés dans la haute croûte d’un volcan ont survécu à l’affaissement d’un cratère. Aujourd’hui, le vent continue son travail d’érosion pour sculpter, encore et toujours, le Spitzkoppe.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur la géologie du Spitzkoppe, je vous conseille la lecture de l’article de Planet Terre.

Les peintures rupestres de Spitzkoppe

Les voyageurs ne sont pas les premiers à avoir posé le pied à Spitzkoppe. Il y a 6000 ans, les Bushmen ont laissé des traces de leur passage. Ces chasseurs cueilleurs étaient aussi de vrais artistes. Au moins 37 sites d’art rupestres figurent à Spitzkoppe, Les traces laissées par les Bushmen montrent que le site servait de base pendant la saison sèche avec des ressources alimentaires et hydriques suffisantes. Les sites contiennent un certain nombre de motifs étroitement associés aux rituels de la pluie.

Ces sites de peintures rupestres ne peuvent être visités qu’avec un guide local anglophone en raison de leur vulnérabilité. La réservation se fait à l’accueil du site de Skpitzkoppe.

Les incroyables couchers de soleil de Spitzkoppe

Le Spitzkoppe est aussi connu pour être l’un des plus beaux endroits en Namibie pour ses couchers de soleil. En fin d’après-midi lorsque le soleil décline, la tradition est de monter sur un des rochers du complexe de Spitzkoppe et d’admirer le coucher de soleil. Le rocher du Sugarloaf ou le secteur de l’arche vers les emplacements 4 à 7 sont de bons spots pour photographier le coucher de soleil. Juste inoubliable !

Quels animaux et oiseaux voir à Spitzkoppe ?

Malgré son environnement aride, le Spitzkoppe abrite plus de 150 espèces d’oiseaux, 30 espèces de mammifères et 16 espèces de reptile dont le mamba noir et plusieurs espèces de cobra mais que l’on voit rarement. Le reptile le plus communément observé est l’agame. Notez que la faune à Spitzkoppe reste relativement discrète.

Les mammifères couramment observés à Spitzkoppe comprennent l’orétotrague, le steenbok, le springbok, l’oryx, le daman des rochers et occasionnellement le léopard.

Chez les volatiles, l’oiseau que tous les ornithologues veulent observer à Spitzkoppe est le namiorne herero que l’on nomme aussi gobemouche herero ou encore herero chat en anglais. C’est un passereau de la famille des muscicapidés endémique au centre et nord-ouest de la Namibie. On l’aura vu avec bien des difficultés mais je n’ai pas de photos intéressantes (il faudra revenir), L’espèce se déplace généralement en couple et elle est visible à la cime des arbres, Pour observer le namiorne herero, il y a deux sites principaux : « herero chat area » et « Bushmen’s paradise ». Il ne s’arrête jamais très longtemps sur une branche et lorsqu’il décolle, il parcourt souvent une distance assez importante ne nous permettant pas de le suivre autrement qu’avec les jumelles. Le namiorne herero n’est pas l’oiseau le plus joli à Spitzkoppe mais c’est un endémique, On se fera plaisir à photographier d’autres espèces d’oiseaux.

Voici une courte liste d’oiseaux que vous pouvez observer à Spitzzkoppe : bulbul brunoir, bruant du Cap, bruant des rochers, outarde de Ruppel, outarde de Ludwig, rufipenne nabouroup, pie-grièche à queue blanche, calao de Monteiro, inséparable rosegorge, alouette de Stark, bruant des rochers, ganga namaqua, eremomela à ventre jaune, paruline à ventre marron, gladiateur bacbakiri, souimanga fuligineux, tourterelle maillée, tourterelle masquée, tourterelle du Cap, spréo améthyste, traquet du Karoo, traquet montagnard, faucon lanier, faucon pèlerin, aigle martial, faucon crécerelle, buse augure, aigle fasciée, courvite de Burchell, guêpier à queue d’aronde, touraco concolore, circaète à poitrine noire, etc…

Vous pouvez observer les oiseaux par vous-même à Spitzkoppe ou faire appel à un guide anglophone local, Renseignez-vous à l’accueil du site.

Quelles autres activités faire à Spitzkoppe ?

Spitzkoppe fourmille d’activités de pleine nature. On peut y faire de l’escalade ainsi que de la randonnée à pied et du VTT.

Il existe quatre itinéraires balisés :

  • Un chemin pédestre balisé en bleu de 10 km à l’intérieur du camping
  • Un chemin pédestre de 24 km balisé en jaune autour de Spitzkoppe
  • Deux chemins de VTT : le premier de 35 km balisé en vert et le seconde de 64 km balisé en rouge.

Ces chemins sont en accès libre et à vos propres risques.

En plus des randonnées rupestres et des balades ornithologiques guidés dont j’ai parlé, il est possible de gravir la montagne de Spitzkoppe (sportif) et de marcher à travers le massif des Pontoks (plus abordable) avec un guide local. Renseignez-vous à l’accueil du site pour réserver votre guide.

Spitzkoppe est aussi un superbe endroit pour observer les étoiles.

Vous l’avez compris, Spitzkoppe est une destination pour les amoureux de pleine nature. Les birders l’aimeront tout comme les marcheurs ou les contemplatifs.

Cahier pratique pour visiter Spitzkoppe

Comment se rendre à Spitzkoppe ?

Vol international jusque Windhoek. Il vous faudra ensuite louer une voiture deux roues motrices ou un 4×4 selon la saison et les lieux visités.

Recherchez votre billet d'avion



Je vous invite aussi à tester le comparateur de vols Kayak.

Pour vous rendre à Spitzkoppe, un 4×4 n’est pas nécessaire. Mais selon la tournure de votre voyage, vous aurez peut-être envie de louer un 4×4 avec tente de toit.

Depuis Windhoek, comptez 3h30 de route via la B1/B2/D1918/D3716/D1925, Depuis Swakopmund, il faut 2h pour rejoindre Spitzkoppe depuis la B2/D1918/D3716/D1925.

Les meilleurs mois pour visiter Spitzkoppe ?

La meilleure période pour visiter Spitzkoppe est pendant la saison sèche de mai à novembre. Les mammifères sont plus facilement visibles. Mais pour les ornithologues, le meilleur moment est de novembre à avril car les oiseaux migrateurs sont aussi à Spitzkoppe. Et puis pendant cette saison des pluies, généralement actives de décembre à février, le site peut se verdir et rendre Spitzkoppe tout à fait unique.

Quel est le prix d’entrée du site ?

Les visiteurs à la journée doivent s’acquitter d’un droit de 80 $ namibien par personne (40$ namibien pour les enfants de 6 à 12 ans) et de 80 $ namibien par véhicule.

Pour les campeurs, le prix est déjà inclus.

Où dormir à Spitzkoppe ?

Le Spitzkoppen lodge et le camp de tente de Spitzkoppe

Je n’ai jamais dormi dans ces deux hébergements qui conviendront aux voyageurs qui ne campent pas.

Le Spitzkoppen lodge est le plus luxueux des deux, Vous pouvez le réserver sur Booking.

Le camp de tente possède aussi un camping plus confortable que le camping de Spitzkoppe. Il est à réserver forcément en direct ou auprès d’une agence de voyage namibienne (contact plus bas dans l’article).

Le camping de Spitzkoppe

Le camping de Spitzkoppe dispose de 31 emplacements de camping, espacés, parfaitement intégrés dans le paysage mais disposant du minimum de confort. Vous disposez de toilettes sèches près de votre emplacement ainsi que d’un braai pour faire un barbecue, Des douches sont disponibles à l’accueil du site. C’est l’un des campings les plus merveilleux de Namibie. Le prix est de 190 $ namibien par adulte et 130 dollars namibien pour les enfants de 2 à 12 ans, Réservation en directe ou auprès d’une agence de voyage namibienne (contact ici).

Quels emplacements privilégier ? Mes préférences vont aux 5, 6 et 7 ainsi que 10 et 11. L’emplacement ne peut pas être réservé. Premier arrivé, premier servi.

Avec qui faire un safari en Namibie ?

Pour votre voyage et vos safaris en Namibie, je vous conseille d’adresser votre demande de voyage sur mesure auprès de l’agence de voyage francophone avec qui je travaille en Namibie. Je l’ai sélectionné pour son sérieux et sa capacité à répondre aux demandes personnalisées. Contactez Félix, Expert voyage qui vit en Namibie depuis 2004.

Livres et guides d’observation pour un voyage naturaliste en Namibie

Voici les 4 guides de référence pour votre voyage nature en Namibie :

Partage et épingle cet article sur Pinterest

  • Save

Laisser un commentaire

Share via
Copy link