Vous êtes ici >>

Voyage Photo : Les oiseaux et mammifères d’Hokkaido en hiver

5
(8)

Suite à mon repérage sur l’île d’Hokkaido au Japon de février 2020, j’ai souhaité vous faire partager mes découvertes naturalistes et mon enthousiasme à travers un voyage photo organisé en collaboration avec l’agence Objectif Nature en février 2021. Ensemble, partons observer et photographier les oiseaux et les mammifères de l’île d’Hokkaido.

 

Les points forts du voyage photo à Hokkaido

  • 2 jours et demi pour photographier les grues du Japon
  • 3 jours pour photographier les pygargues de Steller et les pygargues à queue blanche
  • Un affût pour photographier le grand-duc de Blakiston
  • 3 croisières incluses dont l’une pour aller sur le terrain de la loutre de mer
  • Un double accompagnement : un guide locale ornithologue et moi-même, photographe et naturaliste passionné
  • Des hébergements confortables mixant style occidental et japonais dont une nuit chez les Aïnous, population aborigène d’Hokkaido
  • Un groupe de 8 photographes maximum

Le programme au jour le jour

Ce voyage photo sur l’île d’Hokkaido dure 11 jours sur place.

Jour 1 : Arrivée à Kushiro

Arrivée à Kushiro et installation à l’hôtel. Diner dans un restaurant traditionnel de poisson et rencontre avec l’équipe locale. Présentation de l’itinéraire.

Jour 2 et 3 : zones humides de Kushiro

Pendant deux journées, nous allons arpenter les champs et les zones humides de Kushiro pour photographier la grue du Japon, l’oiseau emblématique d’Hokkaido. Classée en danger par l’UICN, l’espèce a été sauvée de l’extinction dans les années 50 grâce à l’égrainage hivernal des champs recouverts par la neige.

Nous tenterons aussi de photographier la chouette de l’Oural.

Grues du Japon
Parade nuptiale, grues du Japon, Hokkaido, Japon.

Jour 4 : lac volcanique Mashu, mont Iō et lac Kussharo

Dernières photos matinales des grues du Japon puis route pour le lac Kussharo. En chemin, arrêt au lac volcanique Mashu considéré comme l’un des plus beaux d’Hokkaido et au Mont Iō connu pour ses émanations de souffre.

Arrivée à Kussharo. Ce lac de cratère situé dans le parc national Akan se trouve sur le passage migratoire des cygnes chanteurs qui apprécient les sources chaudes qui jalonnent la rive du lac.

Cygne chanteur
Cygne chanteur, lac Kussharo, Hokkaido, Japon.

Jour 5 : Lac Tofutsu et péninsule de Shiretoko

Route pour le lac Tofutsu pour avoir une nouvelle chance de photographier les cygnes Chanteurs. Possibilité d’observer nos premiers pygargues de Steller et pygargues à queue blanches ainsi que la glace dérivant sur la mer d’Okhotsk, notamment au Cap Notoro.

Poursuite du trajet pour la péninsule de Shiretoko.

Le soir, affût pour observer et photographier le grand-duc de Blakiston, un grand hibou nocturne piscivore dont il ne resterait pas plus de 140 individus sur l’île d’Hokkaido.

Pygargue à queue blanche
Pygargue à queue blanche, Hokkaido, Japon.

Jour 6 : Péninsule de Shiretoko

Croisière d’environ 1h30 au lever du soleil sur la banquise dérivante pour photographier le pygargue de Steller et le pygargue à queue blanche.

Ce moment est une belle occasion de photographier les pygargues en train de pêcher car les rapaces sont appâtées par l’équipage.

Le reste de la journée, poursuite de la découverte de la péninsule de Shiretoko. Nous nous mettrons en quête des canards sur le bord de la côte (pilet, harelde boréale, garrot à œil d’or, harlequin plongeur…).

Nouvelle soirée d’observation pour photographier le grand-duc de Blakiston. Possibilité de rester toute la nuit en affût pour ceux qui le souhaitent (sans surcoût mais attention il peut faire très froid).

Pygargue de Steller
Pygargue de Steller, Hokkaido, Japon.

Jour 7 : Péninsule de Nokutse

Nouvelle croisière matinale mais un peu plus tard dans la matinée pour profiter d’une lumière différente pour pour photographier les pygargues de Steller et les pygargues à queue blanches puis route pour la péninsule de Nokutse où nous partirons à la rencontre des cerfs Sika et du renard roux de Sakhalin. Les couchers de soleil sont ici magnifiques.

Renard roux de Sakhalin
Renard roux de Sakhalin, Hokkaido, Japon.

Jour 8 & 9 : Péninsule de Nemuro

Route pour la péninsule de Nemuro.

En début d’après-midi, nous partons en croisière autour des îles yuyili et Moyuruli. Les oiseaux marins et les canards s’observeront depuis le pont du bateau de pêche : guillemots colombins, guillemots à lunettes, stariques minuscules, macreuses noires, hareldes boréales…). Près des îles, nous observerons les phoques communs et la très rare loutre de mer qui avait complètement disparu d’Hokkaido au début du XXième siècle.

L’après-midi, balade côtière jusqu’au cap Nosappu, le lieu le plus à l’est d’Hokkaido. Possibilité de faire des affûts dans des caches selon les envies du groupe et les possibilités.

Le lendemain, depuis un poste fixe, nous photographions milans noirs, pygargues de Steller et pygargues à queue blanches au lac Furen. Notez que les rapaces sont appâtés avec des poissons.

L’après-midi, balade naturaliste dans l’étroite bande de sable du sanctuaire ornithologique de  Shunkunitai situé entre la mer d’Okhotsk et le lac Furen. Bruant des neiges et petit garrot s’y observent tout comme les pygargues, le renard roux de Sakhalin et les cerfs Sika.

Loutre de mer
Loutre de mer, Hokkaido, Japon.

Jour 10 : Lac Akkeshi

Route pour Kushiro. En chemin arrêt au lac Akkeshi pour une balade le long de sa berge les cygnes Chanteurs et les canards. Découverte du port de pêche.

Jour 11 : Retour

En fonction de votre horaire de retour, découverte de Kushiro.

Pygargue à queue blanche
Pygargue à queue blanche, Hokkaido, Japon.

Comment réserver le voyage ?

Pourquoi avec Objectif Nature ?

Objectif Nature est spécialisé dans l’organisation de voyages consacrés à l’observation et à la photographie de la faune sauvage aux quatre coins de la planète.

Notre collaboration coulait de source. La rencontre avec Hervé, son Directeur,  a permis de sceller ce partenariat.

J’encadre également d’autres voyages naturalistes pour Objectif Nature en Afrique du Sud, Ecosse et Espagne. Découvrir tous les voyages photo que j’encadre.

Quelles sont les dates du voyage ?

Ce voyage photo à la rencontre des oiseaux et mammifères d’Hokkaido en hiver a deux départs programmés : du 1er au 11 février et du 15 au 25 février 2021.

Quelle est la taille du groupe ?

La taille du groupe est de 8 voyageurs maximum.

Quel encadrement ?

Le voyage est encadré par un guide ornithologique japonais anglophone et par moi-même, photographe et grand passionné par la faune en général.

Un chauffeur conduira également le bus avec lequel nous nous déplacerons.

Quel type d’hébergement ?

Hôtels confortables de type occidental et japonais. Nous passerons une nuit dans une chambre d’hôtes Aïnous, les autochtones d’Hokkaido.

Quel prix pour le Voyage Photo : Les oiseaux et mammifères d’Hokkaido en hiver ?

Le voyage est au prix de 4450 €.

Ce qui est compris :

  • L’accueil à l’aéroport à votre arrivée par le partenaire local  anglophone
  • Les services d’un guide local ornithologue japonais anglophone durant toute la durée du séjour
  • Les services d’un accompagnateur Objectif Nature photographe pro et naturaliste connaissant le circuit
  • 10 nuits en hébergement de catégorie standard en chambre double : 6 nuit dans des chambres style Japonaises et 4 nuits dans des chambres style occidentales.
  • Tous les transferts mentionnés au programme : mise à disposition d’un bus privé de tourisme durant les excursions et les transferts avec chauffeur local.
  • Les activités mentionnées au programme et les droits d’entrée (croisières, affûts, séance photo).
  • Les repas mentionnés au programme
  • Les taxes locales
  • L’essence, les frais de parking, les frais d’autoroute
  • Le carnet de voyage

Ce qui n’est pas compris :

  • Le vol international régulier à destination de Kushiro (code aéroport : KUH) : à partir de 650€ A/R
  • Les boissons et dépenses à caractère personnel ainsi que les repas non mentionnés au programme
  • Les pourboires au(x) guide(s) et chauffeur(s) tout au long du circuit
  • Toutes les visites et excursions non mentionnées au programme
  • La location de matériel photographique et d’observation
  • Les assurances

Galerie photos de mon repérage à Hokkaido

Quelques autres photos prises lors de mon repérage sur l’île d’Hokkaido.

Partage et épingle mon article sur Pinterest

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes 8

Aucun vote pour le moment. Soyez le premier à noter mon article.

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !

Dites moi comment je peux améliorer cet article

Pygargue de Steller

Laisser un commentaire

79 Shares
Share via
Copy link