Vous êtes ici :

J’ai testé les jumelles Swarovski EL 10×50 W B

J’ai eu l’opportunité de tester pendant 3 semaines les jumelles Swarovski EL 10×50 W B lors de safaris en Namibie. Voici mon avis sur ce modèle mythique de la marque autrichienne.

La gamme de jumelles Swarovski EL

La gamme de jumelles EL est la gamme de légende de Swarovski depuis sa création en 1999. EL signifiant Extra Light pour plus de lumière et légèreté, W renvoi au champ de vision grand angle (wige angle) et B signifie que les jumelles peuvent être utilisées par les porteurs de lunettes. A sa création, la gamme EL était considérée comme révolutionnaires. Aujourd’hui, les jumelles EL sont toujours perçues par les professionnels comme faisait parti des meilleures jumelles sur le marché.

Au fil des versions, elles ont apporté plusieurs innovations majeures :

  • La prise en main intégrale (1999) : sur les précédents modèles, il y avait un mono pont au niveau de la charnière qui prenait toute la hauteur de la jumelle, la prise en main était donc en forme de « pince de crabe ». Avec l’arrivée de la gamme EL, les jumelles peuvent se prendre à pleine main apportant ainsi un plus grand confort d’observation.
  • La technologie Swarovision (2010) : Les lentilles Field Flattener produisent une image quasiment plane (aplanisseur de champ), libre de toute distorsion, jusqu’au bord de l’image et offrent une profondeur de champ exceptionnelle. Cette technologie permet d’obtenir des contours extrêmement nets et des images fidèles afin de distinguer le moindre détail.
  • Equipement field pro (2015) : Il consiste en une nouvelle courroie avec rotation à 360° qui l’empêche de s’emmêler, et de nouveaux capuchons d’objectif fixés directement à l’aide d’un anneau sur les jumelles, ce qui évite de les perdre.

La gamme EL est composée de quatre paires de jumelle qui diffèrent suivant le grossissement (8.5, 10 et 12) et le diamètre de l’objectif (42 et 50) : 8,5×42 W B, 10×42 WB, 10×50 W B et 12×50 W B.

Pourquoi des jumelles 10×50 en test ?

Ma pratique quotidienne de l’observation de la nature se réalise à partir d’affûts photo ou de véhicules, de temps en temps à pied. Le poids s’avère donc un critère d’achat relativement secondaire.

Il m’arrive régulièrement d’observer la nature au crépuscule. Il me fallait donc des jumelles adaptées à cet usage. Le critère le plus important pour faire son choix à ce niveau est le diamètre de la pupille de sortie. Il correspond au diamètre de l’objectif divisé par le grossissement. Soit 5 mm. Des jumelles avec une pupille de sortie de 5 mm et plus sont des instruments qui permettent l’observation au  crépuscule.

J’avais le choix ensuite entre les 10×50 W B et 12×50 W B. J’ai longtemps hésité. J’ai finalement opté pour tester le modèle 10×50 qui offre un champ de vision plus large.

Caractéristiques des jumelles EL 10×50 W B

Les données des jumelles Swarovski EL 10×50 W B permettent d’avoir un aperçu global de la technicité théorique. Mais comprenez bien que les données techniques ne font pas tout. La qualité de fabrication influe énormément sur ses caractéristiques.

  • Taille : 174 mm x 131 mm x 67 mm
  • Poids: 999 g les jumelles seules ; 1135 g avec les capuchons de protection et la courroie
  • Grossissement : 10x
  • Diamètre effectif de l’objectif : 50 mm
  • Diamètre de la pupille de sortie : 5 mm
  • Distance de la pupille de sortie : 20 mm
  • Champ de vision à 1000 m : 115 m
  • Champ de vision réel (degrés) : 6.6 °
  • Champ visuel pour porteur de lunettes (%) : 6.6
  • Champ de vision apparent (degrés) : 62 °
  • Distance min. de mise au point : 2.8 m
  • Ajustement dioptrique : ± 4 dpt
  • Correction dioptrique à ∞ : 5 dpt
  • Transmission de lumière : 90 %
  • Distance interpupillaire : 56-74 mm
  • Facteur crépusculaire selon ISO 14132-1 : 22.4

Premières impressions sur les jumelles

Les jumelles Swarovski EL 10×50 W B respirent l’excellence. Elles sont livrées dans une boîte cartonnée qui comprend :

  • La paire de jumelles
  • Un sac de rangement
  • Un capuchon protecteur pour oculaire
  • Deux capuchons protecteurs pour objectif
  • Une courroie “lift”
  • Un tissu de nettoyage, un savon et une brosse
  • Un repose front est vendu en option au prix de 129 €

Les jumelles Swarovski EL 10×50 W B pèsent seules 999 g et 1135 g équipées des capuchons et de la courroie pour les porter autour du cou. Ça n’est certes pas léger mais le poids est plutôt contenu au regard des spécificités de l’instrument. L’ensemble est soignée. Ma première impression est excellente.

Les jumelles Swarovski EL 10×50 W B sur le terrain

J’ai testé les jumelles Swarovski EL 10×50 W B pendant trois semaines en Namibie en même temps que le modèle NL PURE 12×42 de Swarovski. Pour cette raison, je peux de temps en temps comparer les deux modèles.

Ergonomie et prise en main

C’est un véritable plaisir d’utiliser les jumelles Swarovski EL 10×50 W B au quotidien. Sa prise en main est très agréable grâce à deux échancrures sous les tubes des jumelles sur lesquelles on positionne naturellement les pouces. La préhension des jumelles s’en trouve nettement améliorée par rapport à des jumelles ne bénéficiant pas de ces deux creux.

De par les 50 mm de diamètre effectif de l’objectif, les tubes sont assez larges. J’aime beaucoup car cela correspond bien à la taille de mes mains. Mais je pense que les personnes qui ont de petites mains préféreront la prise en main des NL PURE 12×42.

La courroie en néoprène est agréable et permet de porter les jumelles autour du cou pendant un long moment. Celle des NL Pure 12×42 sont toutefois un peu plus confortable à utiliser.

Une sacoche verte foncée est livrée avec les jumelles. Gaufrée, elle est peu salissante et son tissu est résistant contre les déchirures. L’ouverture pour ranger les jumelles est classique puisqu’elle se trouve sur le dessus de la sacoche. De ce point de vue là, je trouve la sacoche de la NL Pure 12×42 plus ergonomique mais aussi plus salissante.

Le centre de gravité se situe sur l’avant des jumelles, ce qui est plutôt commun mais peut s’avérer fatiguant pour de longues utilisations. L’usage du repose front en option (129 €) peut s’avérer utile dans ce cas précis.

Ajustement dioptrique des jumelles Swarovski EL 10×50 W B

Les jumelles proposent un ajustement dioptrique de ± 4 dpt. Pour l’actionner, il faut utiliser tirer vers soi la molette de mise au point et ajuster la dioptrie à sa vue. En appuyant à nouveau sur la molette, on verrouille la dioptrie. Simple à régler et très pratique.

Œilletons

Les œilletons bénéficient de 4 positions de réglage pour adapter la distance entre l’œil et la lentille. Cela s’avère très pratique pour trouver la bonne distance qui convient à l’utilisateur, qu’il porte des lunettes ou non.

C’est aussi très agréable de constater que les porteurs de lunettes comme moi ne sont pas pénalisés puisque le champ visuel est identique pour tout le monde.

Molette de mise au point

La molette de mise au point est large et tombe directement sur l’index. Il faut environ 6 rotations de l’index pour passer de la distance minimale à l’infini. Cela peut sembler beaucoup mais cela permet surtout de réaliser une mise au point progressive. Facile à utiliser et précise.

La distance de mise au point est de 2,80 m.

Champ de vision

Le champ de vision à 1000 m des jumelles Swarovski EL 10×50 W B est de 115 m, ce qui permet d’avoir un champ de vision large pour observer la nature.

Observation au crépuscule

Comme je l’ai déjà dit plus haut dans l’article, j’ai choisi les jumelles EL 10×50 W B pour leur pupille de sortie de 5 mm adaptée a priori à l’observation crépusculaire. Et je confirme. Les jumelles offrent une belle restitution d’images lors des observations crépusculaires.

Qualité optique

La qualité optique des jumelles Swarovski EL 10×50 W B est irréprochable. Elle délivre des images pleines de détails, y compris par faible luminosité ainsi qu’une restitution fidèle des couleurs. Il n’y a pas de déformation des sujets grâce à l’aplanisseur de champ et cela jusqu’aux bords du champ de vision.

Où acheter les jumelles Swarovski EL 10×50 W B ?

Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Mon avis sur les jumelles Swarovski EL 10×50 W B

  • Ergonomie - 95%
    95%
  • Réglages - 100%
    100%
  • Rendu des couleurs - 95%
    95%
  • Etanchéité - 100%
    100%
  • Luminosité - 100%
    100%
  • Restitution de l'image - 100%
    100%
  • Robustesse - 100%
    100%
  • Accessoires - 96%
    96%
98%

Mon avis

Les Swarovski EL 10×50 W B sont indéniablement des jumelles haut de gamme qui délivrent une image fidèle, nette et contrastée qui respectent les couleurs.

Elles sont très légèrement en dessous de la qualité exceptionnelle des jumelles Swarovski NL Pure 12×42 que j’ai aussi testées en Namibie. Pour autant, si je devais choisir entre ces deux modèles Swarovski, je choisirais les EL 10×50 W B qui permettent d’observer la nature quelque soit l’heure du jour et qui correspondent en tout point à ma pratique. En réalité, s’il y avait une paire de jumelles 10×50 dans la gamme NL Pure, il est fort probable qu’elle serait mon choix. Mais elle n’existe pas. Et la qualité optique des Swarovski EL 10×50 W B est déjà exceptionnelle.

Pros

  • Qualité optique excellente
  • Bonne ergonomie
  • Utilisation polyvalente pour toute heure de la journée, y compris au crépuscule
  • 10 ans de garantie

Cons

  • Une housse en néoprène pour la sacoche aurait été appréciée

Partage et épingle cet article sur Pinterest

Restons en contact
Pour être tenu informé des nouveaux stages, voyages et safaris photo ou de la publication des nouveaux articles sur le blog, inscrivez-vous à la Wildletter.
  • Garanti sans spam
  • Non cession de votre adresse email à des tiers
  • Désinscription en 1 clic

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
×