Vous êtes ici :

Test DXO PureRAW 4

Le logiciel PureRAW 4 de DXO vient récemment de sortir. Je teste le logiciel quotidiennement depuis sa sortie dans sa version 4.0. Voici mon avis.

DXO PureRAW 4, c’est quoi ? À quoi sert le logiciel ?

DXO PureRAW 4 est un logiciel de prétraitement des fichiers RAW qui utilise l’intelligence artificielle (IA) et le Deep Learning. Il est donc à utiliser avant d’éditer et de retoucher ses images dans Lightroom ou dans un autre logiciel.

Concrètement, que fait DXO PureRAW 4 ?

  • Il corrige les défauts des boitiers et des optiques tant au niveau du capteur (débruitage et dématriçage) que de l’objectif (netteté de l’optique, distorsion, vignetage, aberrations chromatiques)
  • Il crée un Raw amélioré au format DNG (ou un jpg ou un tiff) pouvant être traité dans n’importe quel logiciel de retouche photo

DXO PureRAW 4 peut-être utilisé de façon autonome ou comme un plugin à Lightroom. Je l’utilise personnellement en tant que plugin Lightroom afin de l’intégrer à mon workflow habituel (voir mon matériel photo).

Les nouveautés et améliorations de DXO PureRAW 4

J’ai déjà présenté les nouveautés de DXO PureRAW 4 par rapport à la V3 dans un article dédié. Je vous les résume ici.

Du point de vue des technologies :

  • Arrivée DeepPRIME XD2, la V2 de DeepPRIME XD
  • Amélioration de la netteté de l’objectif, notamment sur les bords

Du point de vue du flux de travail :

  • Aperçu en temps réel des corrections DXO PureRAW
  • Plus de contrôle sur le traitement
  • Renommage des fichiers par lot avancé
  • Widget DxO PureRAW qui détecte les cartes mémoires et les disques externes

Comment utiliser DXO PureRAW 4 ?

Utilisateur de Lightroom Classic, je me sers de DXO PureRAW 4 comme d’un plugin Lightroom et pour ainsi dire jamais comme logiciel autonome.

Personnaliser les préférences

Dans un premier temps, il peut-être utile d’aller personnaliser les préférences du logiciel. Cinq éléments peuvent être modifiés :

  • La langue
  • La méthode d’accélération DeepPrime (suivant votre GPU)
  • Les technologies de traitement (par défaut les modèles de traitement « Haute qualité » et « Prime » ne sont pas activés.
  • L’utilisation ou non du widget DXO PureRaw (personnellement je le laisse décocher car je ne souhaite pas que DXO PureRaw 4 s’ouvre à chaque fois que je branche une carte mémoire ou un disque dur)
  • Activation de l’aperçu automatique des traitements (si la case n’est pas cochée, il faudra penser à rafraîchir l’aperçu)

En tant que logiciel autonome

Ouvrez le logiciel DXO PureRAW 4, cliquez sur « Ajoutez des Fichiers Raw à la Lightbox ». Pour traiter le Raw avec le logiciel, soit on le fait avec aperçu, soit sans aperçu via les deux boutons en bas à droite de l’écran.

Conseils d’utilisation : trier d’abord vos raws. Envoyez les meilleurs dans DXO PureRAW 4 pour les traiter et créer de nouveaux DNG. Envoyez ensuite vos Dng dans votre logiciel de traitement photos, lightroom ou un autre.

En tant que plugin Lightroom Classic

Pour utiliser DXO PureRAW 4 dans Lightroom Classic, il y a deux façons principales :

  • Via le menu Fichier/Module Externe – Extra
  • Clique droit sur la photo, puis menu Exporter

On a alors le choix de traiter le fichier Raw avec aperçu ou en instantané. On choisira le traitement instantané quand on est sûr des réglages à appliquer à son Raw.

Le Dng (ou jpg ou Tiff) créé peut ensuite revenir dans Lightroom (ce n’est pas obligatoire) dans la collection de votre choix.

Traitement de 6 fichiers Raw bruités par DXO PureRAW 4

Pour ce test, j’ai choisi 6 photos à 800, 1600, 3200, 6400, 12800 et 51200 isos prises avec mon matériel Sony actuel, mais aussi avec du matériel plus ancien Canon et Fujifilm. Ici, je vous propose de comparer le fichier Raw avec le Dng créé par DXO PureRAW 4. Aucun autre traitement n’a été appliqué. La netteté est réglée sur standard.

J’ai remarqué qu’avec la version 4.0.0, si j’utilisais la fonction aps-c intégrée à mes boitiers Sony, je ne pouvais pas traiter les Raw avec DXO PurRAW 4. Cela me renvoyait un message d’erreur. Cela a été corrigé par l’équipe DXO avec la version 4.0.1.

Pour l’exemple, les photos ont été zoomées à 100 % afin que vous puissiez vous rendre compte du traitement des images, et ainsi mieux les comparer. Bougez le curseur pour comparer les images.

Photo à 800 iso

Photo brute issue du RawPhoto traitée avec DXO PureRAW 4

Photo à 1600 iso

Raw 1600 isosImage traitée avec DXO Pure RAW 4

Photo à 3200 iso

Raw 3200 isosImage traitée avec DXO Pure RAW 4

Photo à 6400 iso

Raw 6400 isoImage traitée avec DXO Pure RAW 4

Photo à 12800 iso

Raw à 12800 isoImage traitée avec DXO Pure RAW 4

Photo à 51200 iso

Raw 51200 isoImage traitée avec DXO Pure RAW 4

À partir de 1600 iso, le traitement de DXO PureRAW 4 se montre très efficace.

Comparatif DXO PureRAW 3 vs DXO PureRAW 4

Ici, je compare le traitement des fichiers Raw avec DXO PureRAW 3 vs DXO PureRAW 4. DeepPrime XD a été selectionné pour DXO PureRAW 3 et DeepPrime XD/XD 2 pour DXO PureRAW 4.

Durée de traitement

Je me suis demandé s’il y aurait une différence de durée dans le traitement des images. Pour les 6 photos de cet article, DXO PureRAW 3 les a traitées en 128 secondes et DXO PureRAW 4 en 104 secondes, soit un temps réduit de près de 24%.

A noter que je dispose d’un Mac Studio muni d’une puce Apple M1 Max avec une mémoire de 64 GO.

Photo à 800 iso

800isos dxopureraw3Photo traitée avec DXO PureRAW 4

Photo à 1600 iso

3200isos dxopureraw3Image traitée avec DXO Pure RAW 4

Photo à 3200 iso

Image traitée avec DXO Pure RAW 3Image traitée avec DXO Pure RAW 4

Photo à 6400 iso

Image traitée avec DXO Pure RAW 4Image traitée avec DXO Pure RAW 3

Photo à 12800 iso

Image traitée avec DXO Pure RAW 3Image traitée avec DXO Pure RAW 4

Photo à 51200 iso

Image traitée avec DXO Pure RAW 3Image traitée avec DXO Pure RAW 4

Du fait du format d’affichage sur le blog, la différence entre le traitement entre DXO PureRAW 3 et DXO PureRAW 4 semble faibles. Mais, elle est bien présente.

Sur l’image à 800 iso, 3200 iso et 51200 iso, la netteté est plus accentuée sur le traitement DXO PureRAW 3, ce qui crée des artefacts (regardez les plumes sur la tête du fulmar boréal et de l’autour des palombes ainsi que les poils sur le gaur). Pour l’image à 1600 et 6400 iso, les différences sont plus ténues.

Où achetez DXO PureRAW 4 ?

DXO PureRAW 4 est disponible à la vente au prix de 119 € sur le site de DXO. La mise à jour de la V2 ou de la V3 vers cette V4 coûte 79 €.

A NOTER : Si vous achetez le logiciel via ce lien et acceptez les cookies de DXO, je touche une petite commission.

Mon avis

  • Ergonomie - 95%
    95%
  • Fonctionnalités - 90%
    90%
  • Performance - 95%
    95%
93%

Mon avis

J’utilise DXO PureRaw depuis sa version 2. Le logiciel français ne cesse de s’améliorer version après version. DXO PureRAW 4 s’affirme comme un logiciel très intéressant voire indispensable pour les photographes exigeants. Il s’intègre parfaitement au workflow des photographes et s’utilise avant la retouche de vos photos dans Lightroom et consorts. Cette V4 s’améliore encore : des images plus nettes dans les coins, moins d’artefacts, ce qui donne un rendu plus naturel aux Dng créés. Et l’aperçu en temps réel apporte un vrai confort d’utilisation. Bref, je recommande chaudement DXO PureRAW 4. Pas totalement convaincu ? Essayez le logiciel gratuitement pendant 14 jours.

 

Pros

  • Intégration au flux de travail dans Lightroom
  • L’arrivée de l’aperçu en temps réel (enfin !)
  • Amélioration de la performance de traitement des Raw (moins d’artefacts, coins plus nets par rapport à DXO PureRaw 3)
  • Redonne vie à de vieux fichiers Raw
  • Traitement plus rapide que pour la version précédente 3 de DXO PureRAW (20%)

Cons

  • L’importation par défaut dans Lightroom crée une collection DXO : impossible de modifier ce réglage dans les préférences. Du coup, on doit modifier le répertoire de destination à chaque fois que l’on utilise DXO PureRAW 4.
  • Les DNG créés sont lourds
Restons en contact
Pour être tenu informé des nouveaux stages, voyages et safaris photo ou de la publication des nouveaux articles sur le blog, inscrivez-vous à la Wildletter.
  • Garanti sans spam
  • Non cession de votre adresse email à des tiers
  • Désinscription en 1 clic

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
×