Vous êtes ici :

Visiter le marais aux oiseaux de l’île d’Oléron

A l’occasion de deux séjours en Charente-Maritime en hiver et au printemps, j’ai visité le marais aux oiseaux de l’île d’Oléron. Suivez mon guide pour le découvrir à votre tour.

Le marais aux oiseaux

Le marais aux oiseaux de l’île d’Oléron est à la fois un parc pédagogique sur les oiseaux depuis 1983 et un centre de sauvegarde pour la faune sauvage. D’une superficie de près de 10 ha, il appartient au département de la Charente-Maritime et se situe sur les communes de Dolus-d’Oléron et de Saint-Pierre-d’Oléron au coeur même d’un espace de 130 hectares composé d’anciens marais salants et de bois de feuillus.

Le marais aux oiseaux est l’un des 14 espaces naturels du réseau Échappées Nature du département de la Charente-Maritime. Le site est aussi membre du réseau Explore Oléron.

L’objectif du marais aux oiseaux est à la fois de sensibiliser le grand public à la faune sauvage, de mener des action d’éducation auprès des scolaires et de protéger la faune sauvage.

Le centre de sauvegarde du marais aux oiseaux

Créé en 1982 à l’initiative d’Alain Formon, le centre de sauvegarde du Marais aux Oiseaux a été créé en 1982. Il est affilié à l’Union française des centres de sauvegarde de la faune sauvage (UFCS) qui regroupe près de 30 centres à travers la France.

Le centre de sauvegarde du Marais aux Oiseaux a pour but de recueillir et de soigner toute l’année les animaux sauvages blessés ou en détresse avec l’objectif de les relâcher dans la nature. Il comprend une infirmerie, un local de mise en quarantaine pour les premiers soins, un bâtiment pour le stockage de la nourriture et la préparation des rations pour les animaux ainsi que 13 volières dites de réadaptation et 2 volières de rééducation au vol qui mesurent respectivement 12 et 22 m de longueur, ce qui représente 512 m² de volière. 25 cages sont réservés aux petits mammifères. 80 animaux en détresse peuvent être pris en charge en même temps.

Pour faire face à des situations d’urgence, le centre de sauvegarde du Marais aux Oiseaux dispose aussi de 6 enclos démontables munis de lampes chauffantes permettant de prendre en charge 75 oiseaux de la taille d’un macareux moine.

Le centre de sauvegarde du Marais aux Oiseaux travaille en étroite collaboration avec les vétérinaires du département de la Charente-Maritime qui pratiquent les interventions chirurgicales et prescrivent des traitements médicaux.

Quels animaux sauvages peuvent être accueillis et soignés au centre de sauvegarde du Marais aux Oiseaux ? L’avifaune française et les petits mammifères comme les écureuils roux et les hérissons d’Europe). Depuis son ouverture, plus de 20 000 animaux sauvages représentants plus de 200 espèces différentes ont pu être accueillis, principalement des oiseaux et de plus en plus des hérissons d’Europe. Si vous vous demandez quelles sont les bonnes attitudes à avoir pour sauver un animal en détresse, suivez ces conseils.

Le centre de sauvegarde du Marais aux Oiseaux ne se visite pas. J’ai cependant eu une autorisation de le découvrir afin de pouvoir écrire ce reportage. Lors de mon passage, deux macareux moines venaient d’être admis. Ils étaient en détresse alimentaire suite à une récente tempête en pleine mer.

Comment visiter le marais aux oiseaux ?

La visite libre

Le marais aux oiseaux peut se visiter tout à fait librement à travers bois et marais sur un sentier aménagé de 1,5 km accessible aux personnes à mobilité réduite. Le long du chemin, on retrouve des bornes pédagogiques sur les moeurs des principales espèces du parc ainsi que sur les espèces invasives.

Le début de l’itinéraire est consacré aux volatiles familiers comme les canards, les oies ou les poules. Un peu plus loin, on retrouve la mare clôturée des tortues de Floride avec son panneau d’informations sur les espèces invasives et pourquoi elles sont dangereuses pour les autres espèces comme la cistude d’Europe.

La seconde partie du marais aux oiseaux permet d’observer et de découvrir les quelques 130 espèces d’oiseaux et autres vertébrés qui fréquentent le parc.

Le sentier vous conduira à un observatoire de 9 mètres de hauteur qui offre une vue panoramique à 360° du marais aux oiseaux et des bois et marais qui le bordent. Sur la plateforme, une longue vue binoculaire permet d’observer les animaux.

Vous rejoindrez la héronnière (j’en parle plus loin) et les volières. Pourquoi des volières au marais aux oiseaux ? Elles permettent de protéger quelques oiseaux qui ne peuvent plus voler comme la chouette hulotte.

Les visites guidées et les animations

Tout au long de l’année, le marais aux oiseaux proposent des visites guidées et des animations. J’ai participé à deux animations :

  • Le coucher des aigrettes : cette activité se tient en fin de journée lorsque hérons et aigrettes retournent sur la héronnière pour y passer la nuit. Fantastique.
  • Le petit monde de la nuit : Balade crépusculaire à la tombée de la nuit pour écouter la vie nocturne : petit-duc scops, engoulevent, chauves-souris…

D’autres animations sont proposées par l’équipe des guides du marais aux oiseaux : visite guidée, à la recherche de l’oeuf perdu, atelier photo nature ou encore Art à Gogo… Découvrez le calendrier des visites guidées et animations.

Quels oiseaux observer ?

130 vertébrés, dont 30 à 40 espèces d’oiseaux peuvent être observées et photographiées au marais aux oiseaux. On y rencontre par exemple héron cendré, héron garde-boeufs, aigrette garzette, bihoreau gris, cigogne blanche, canard colvert, grand cormoran, bernache du Canada, faucon crécerelle, milan noir, buse variable…

On y trouve :

  • des animaux sauvages qui vivent librement au marais aux oiseaux, à l’année ou une partie de l’année. Certains animaux qui ont été soignés au centre de sauvegarde utilisent le parc le temps de se rétablir complètement avant de retourner vivre sur leur territoire. C’était le cas de deux fous de bassan présents lors de mon passage au printemps.
  • des animaux domestiques dont les propriétaires ne pouvaient plus s’en occuper.
  • des animaux exotiques, acceptés au cas par cas, confiés pour diverses raisons.

La héronnière du marais aux oiseaux

La héronnière est sans aucun doute le clou du spectacle des observations du marais aux Oiseaux d’Oléron. Lors de mon passage au printemps 2023, six espèces se partageaient la héronnière : cigogne blanche, héron cendré, aigrette garzette, bihoreau gris, héron garde-boeufs et spatule blanche.

La héronnière est occupée tous les ans depuis plus de 30 ans entre février et août. Les hérons cendrés sont les premiers à arriver début février et les aigrettes garzettes les dernières à partir en juillet/août.

Les cigognes blanches s’y reproduisent depuis 2009 grâce à l’installation de nids artificiels et les premiers cas de reproduction pour la spatule blanche sont survenus en 2021. Cette année, au moins un couple se spatule blanche nichait encore sur la héronnière.

Une héronnière est toujours un moment fantastique à observer en particulier en fin de journée lorsque les échassiers reviennent sur le site pour y passer la nuit. Pour cette raison, je ne peux que vous recommander l’animation du coucher des aigrettes organisée par les guides du marais aux oiseaux. J’ai donc assisté aux va-et-vient incessants des oiseaux. Certains individus cherchaient à renforcer le nid, d’autres se bagarraient avec des congénères (la proximité, ça a ses avantages et ses inconvénients). Lors de mon passage, les poussins n’étaient bien entendu par encore nés. Le début de l’été doit alors aussi être un moment fantastique pour observer l’interaction avec les jeunes volatiles (pour le nourrissage notamment). Il faudra que je revienne pour vivre ce moment si particulier.

Quand visiter le marais aux oiseaux ?

Le marais aux oiseaux est ouvert du 15 février au 15 novembre en suivant ce calendrier :

  • Du 15 février au 05 mars  : Ouvert du dimanche au vendredi, de 14h à 18h, fermé le samedi.
  • Du 06 mars au 07 avril : Ouvert tous les mercredis, vendredis et dimanches, de 14h à 18h.
  • Du 08 avril au 30 juin : Ouvert tous les jours, de 10h à 18h, sauf le samedi matin et le dimanche matin.
  • Du 01 juillet au 31 août : Ouvert tous les jours, de 10h à 18h30.
  • Du 01 septembre au 30 septembre : Ouvert tous les jours, de 10h à 13h et de 14h à 18h, sauf le samedi matin et dimanche matin.
  • Du 01 octobre au 20 octobre : Ouvert tous les mercredis, vendredis et dimanches, de 14h à 18h.
  •  Du 21 octobre au 05 novembre : Ouvert du dimanche au vendredi, de 14h à 18h, fermé le samedi.
  • Du 06 novembre au 15 novembre : Ouvert tous les mercredis, vendredis et dimanches, de 14h à 18h.

Visite possible pour les groupes sur rendez-vous pendant la période de fermeture annuelle.

Notez que la billetterie ferme une heure avant la fermeture du marais aux oiseaux et que les chiens ne sont pas admis même tenus en laisse.

Parking ombragé sur place et boutique.

Quel est le prix d’entrée ?

Voici les tarifs de l’année 2023 :

Visite libre :

  • Tarif plein : 4 €
  • Tarif réduit* : 3 €
  • Gratuit pour les moins de 6 ans

Visite guidée ou atelier (sur réservation) :

  • Tarif plein : 6 €
  • Tarif réduit* : 4 €
  • Gratuit pour les moins de 6 ans

Groupes (À partir de 10 adultes) :

  • Visite libre : 3 €
  • Visite guidée : 4 €

Groupes scolaires :

  • Visite libre : 2 €
  • Visite guidée ou atelier : 3 €

Moyens de paiement acceptés : Espèces, carte bancaire, chèques et Chèques-Vacances.

*Enfants de 6 à 17 ans, étudiants, demandeurs d’emploi, titulaires de la carte CEZAM, Gîtes de France Charente-Maritime, personnes en situation de handicap, Pass Explore Oléron et groupes d’individuels constitués de plus de 10 adultes.

Cahier pratique

Où dormir sur l’île d’Oléron ?

Où manger sur l’île d’Oléron ?

  • Le Petit Coivre : Cuisine traditionnelle faites maison préparée avec des produits locaux.
  • Le Zing : Cuisine de produits locaux. Bel accueil.

Et aussi pour vos pique-niques :

  • Maison Marthe : conserverie proposant des terrines ou yaourts. Les produits se trouvent aussi dans les supermarchés et marchés de l’île d’Oléron.
  • La lumineuse : Vente de soupes, terrines, rillettes de poissons et autres spécialités de l’île d’Oléron.

Guides ornithologiques

Le guide ornitho : la référence pour l’identification des oiseaux en Europe, Afrique du nord et Moyen-Orient. Existe aussi en application IOS et Android.

Plus d’informations sur le marais aux oiseaux et Oléron

Restons en contact
Pour être tenu informé des nouveaux stages, voyages et safaris photo ou de la publication des nouveaux articles sur le blog, inscrivez-vous à la Wildletter.
  • Garanti sans spam
  • Non cession de votre adresse email à des tiers
  • Désinscription en 1 clic

Laisser un commentaire

Share via