J’ai testé le téléobjectif Fujinon XF 100-400mm f/4.5-5.6 R LM OIS WR

Fujinon XF 100-400mm f/4.5-5.6 R LM OIS WR

J’ai testé le téléobjectif Fujinon XF 100-400mm f/4.5-5.6 R LM OIS WR

Lors de mes deux voyages en Namibie et en Inde, j’ai testé le téléobjectif Fujinon XF 100-400mm f/4.5-5.6 R LM OIS WR (152 à 609 mm en équivalent 35 mm) couplé avec le boitier hybride APS-C Fujifilm X-T2 à 24,3 millions de pixel et en alternance avec  le grand angle XF 10-24 mm f4 R OIS pour la photo de paysage.

Les hybrides ont mis du temps avant de s’engager sur le marché des longues focales. Avec le Fujinon XF 100-400mm f/4.5-5.6 R LM OIS WR Fujifilm propose un objectif destiné aux photographes animaliers et d’évènements sportifs. Le zoom a été récompensé à deux reprises en 2016 au EISA Awards et TIPA Awards. Voilà qui laisse augurer de belles images. Voici mon retour de test.

Fujinon XF 100-400mm f/4.5-5.6 R LM OIS WR

Fujinon XF 100-400mm f/4.5-5.6 R LM OIS WR

Construction tropicalisée

Le Fujinon XF 100-400mm f/4.5-5.6 R LM OIS WR jouit d’une excellente qualité de fabrication. L’optique est basée sur une formule de 21 lentilles réparties en 14 groupes dont 5 lentilles ED et 1 lentille Super ED pour réduire les aberrations chromatiques axiales. A noter que la lentille frontale bénéficie d’un revêtement en fluorine qui la rend hydrophobe et donc moins sensible aux tâches.

En outre, le téléobjectif est tropicalisé (c’est la mention WR sur les optiques Fujinon) grâce à 13 joints d’étanchéité, ce qui le rend résistant à la poussière, à l’eau et au froid jusqu’à -10° C. La poussière, j’en ai eu en grande quantité lors de mes deux voyages et je dois dire que le téléobjectif est ressorti des 35 jours de test comme neuf.

Le pare-soleil possède une petite trappe qui permet d’y glisser un doigt pour régler un filtre (77 mm) doté d’une bague de réglage comme un filtre polarisant ou un filtre ND variable. Ce n’est pas idiot sauf que je ne pense pas en avoir très souvent usage, en tout cas, pas sur un téléobjectif.

Le pare-soleil et la fameuse trappe du Fujinon XF 100-400mm f/4.5-5.6 R LM OIS WR

Le pare-soleil et la fameuse trappe du Fujinon XF 100-400mm f/4.5-5.6 R LM OIS WR

Prise en main : légèreté et…

D’habitude pour la photo animalière, j’utilise mon 5D Mark III et mon Tamron SP 150-600mm F/5-6.3 Di VC USD, ce qui représente quand même 3170 g à lever à chaque utilisation. Le téléobjectif Fujinon XF 100-400mm f/4.5-5.6 R LM OIS WR associé au Fujifilm X-T2 et à son grip (indispensable en photo animalière) me fait gagner un poids considérable. L’ensemble représente 2493 g sur la balance, soit 677 g de moins. Le XF 100-400mm, pesant 1585 g avec le pare-soleil, les bouchons et le collier de fixation trépied (1375 g seul).

677 g de moins, c’est énorme sur de longues heures de photographie. J’ai shooté à mains levées sans souci et même en faisant un peu de vidéo (que j’ai restabilisé avec proDAD Mercalli V2). Côté dimensions,  22,4 cm à 100 mm et 28 cm à 400 mm sans le pare-soleil (+ 9,5 cm avec le pare-soleil). Cela reste très raisonnable pour un téléobjectif.

Fujinon XF 100-400mm f/4.5-5.6 R LM OIS WR

Le Fujinon XF 100-400mm f/4.5-5.6 R LM OIS WR en test sur la rivière Kench en Inde

Le Fujinon XF 100-400mm f/4.5-5.6 R LM OIS WR dispose de plusieurs boutons : OIS (stabilisateur), ouverture automatique, lock (verrouillage de la bague du zoom) et recherche AF (Full ou de 5m à l’infini). Lorsque l’ouverture se fait manuellement, elle se réalise sur l’objectif et non pas sur le boitier. C’est assez déstabilisant au départ puis on s’y fait sauf que ce n’est pas optimisé car la bague d’ouverture est située à l’arrière de l’objectif. Il aurait été plus logique de placer la bague d’ouverture sur le devant du téléobjectif, endroit où l’on place plus facilement sa main gauche pour stabiliser la prise d’images. L’ouverture est glissante : 4.5 à 100 mm jusqu’à 5.6 à 400 mm. C’est une ouverture moyenne pour la photographie animalière qui nécessite de monter dans les ISO si la lumière n’est pas suffisante (mais le X-T2 gère très bien le bruit jusqu’à 6400 ISO). J’aurais bien aimé avoir une focale fixe à 4 mais le poids et l’encombrement aurait été tout autre.

La bague du zoom est un peu plus dure que les autres bagues et c’est une excellente chose car cela facilite la précision au moment de la prise de la photo.

Autofocus réactif et silencieux

Dès les premières utilisations, j’ai été agréablement surpris par le peu de bruit de l’autofocus. En photographie animalière et même encore davantage avec les oiseaux, c’est un avantage énorme. Je pensais même que le cran était sur off au départ. En plus de ça, l’autofocus est rapide et se combine à merveille avec le boitier X-T2, le dernier de Fujifilm.

La distance minimale de mise au point est de 1,75 m (elle est de 2,70 m sur le Tamron SP 150-600mm F/5-6.3 Di VC USD que j’utilise habituellement). C’est peu pour un zoom de cette focale et c’est une bonne chose de plus à mettre au compteur de ce téléobjectif.

Pour gagner en rapidité, l’autofocus peut être placé sur le cran 5m – ∞, ce qui réduit sa zone de recherche au-delà de 5 mètres. Dans ce cas précis, il devient alors impossible de faire le point en dessous des 5 mètres, sauf à repasser le cran en mode Full.

Fujinon XF 100-400mm f/4.5-5.6 R LM OIS WR

Le Fujinon XF 100-400mm f/4.5-5.6 R LM OIS WR en test dans le parc national de Ranthambore en Inde

Stabilisateur de haute voltige

Fujifilm annonce une stabilisation d’image permettant un gain jusqu’à 5 diaphragmes. A noter que la stabilisation verticale se désactive automatiquement lorsqu’un suivi panoramique est effectué sur un sujet.

Sur des sujets immobiles, j’ai pu photographier jusqu’à une vitesse de 1/30 secondes (et parfois moins), ce qui est incroyable avec un téléobjectif. Pour éviter les flous de bougé, mieux vaut quand même photographier à des vitesses égales ou supérieures à 1/125 secondes, ce qui correspondra mieux à la plupart des situations en photographie animalière.

Petit-duc indien photographié avec le Fujinon XF 100-400mm f/4.5-5.6 R LM OIS WR

Petit-duc indien photographié avec le Fujinon XF 100-400mm f/4.5-5.6 R LM OIS WR, F5,6, 400 mm, 1/15 sec, Iso 3200

Petit-duc indien photographié avec le Fujinon XF 100-400mm f/4.5-5.6 R LM OIS WR

Crop de la photo précédente. Bien que le piqué ne soit pas parfait, à 3200 ISO et une vitesse de 1/15 sec, le résultat est plus que satisfaisant

Qualité des images

Le piqué du Fujinon XF 100-400mm f/4.5-5.6 R LM OIS WR est excellent jusqu’à environ 300 mm avec des ouvertures jusque f11 et très bon au-delà. Pour des mesures labos, regardez l’article de Le Monde de la Photo. En photographie animalière, les photos se situent souvent entre 2.8 et 6.3, on reste donc dans l’excellence. Les images sont nettes, bien contrastées avec un maximum de détails. Le piqué est supérieur à mon Tamron SP 150-600mm F/5-6.3 Di VC USD.

Pour vous rendre compte, voici quelques images avec leur crop à 100% :

Canard à bec tacheté, 400 mm, ISO 200, F5.6, 1/240 sec

Canard à bec tacheté, 400 mm, ISO 200, F5.6, 1/240 sec

Crop de la photo précédente

Crop de la photo précédente

Femelle nilgaut, 400 mm,F5.6, ISO 200, 1/240 sec

Femelle nilgaut, 400 mm,F5.6, ISO 200, 1/240 sec

Crop de la photo précédente

Crop de la photo précédente

francolin gris, 400 mm, F5.6, ISO 200, 1/220 sec

francolin gris, 400 mm, F5.6, ISO 200, 1/220 sec

francolin gris, 400 mm, F5.6, ISO 200, 1/220 sec

Crop de la photo précédente

En outre, la distorsion et l’aberration chromatique sont faibles.

Où acheter le Fujinon XF 100-400 MM f/4.5-5.6 R LM OIS WR ?

My Wildlife n’affiche pas de publicité pour améliorer votre confort de lecture. Si ce test vous a intéressé et que vous souhaitez faire l’acquisition du Fujinon XF 100-400 MM f/4.5-5.6 R LM OIS WR, je vous invite à l’acheter auprès de l’un de mes partenaires : AmazonFnacMiss Numérique

Vous pouvez l’associer avec l’excellent Fujifilm X-T3 disponible aussi chez mes partenaires  Fnac.comMiss Numerique et Amazon et le grip VPB-XT3 : Fnac.com,  Miss Numerique et Amazon.

Mon avis sur le téléobjectif Fujinon XF 100-400mm f/4.5-5.6 R LM OIS WR

  • 80%
    Ergonomie - 80%
  • 90%
    Autofocus - 90%
  • 90%
    Qualité optique - 90%
  • 90%
    Stabilisation - 90%
87.5%

Résumé

Le téléobjectif Fujinon XF 100-400mm f/4.5-5.6 R LM OIS WR est un must : léger, silencieux et performant. Associé au boitier Fujifilm X-T2, il offre enfin une alternative très intéressante aux réflex à tous les amoureux de la photographie animalière et sportive. La question n’est plus si je vais quitter mon réflex plein format mais quand !

Points forts

  • Poids
  • Qualité optique, notamment le piqué
  • Stabilisation incroyable
  • Autofocus véloce et silencieux

Points faibles

  • Bague d’ouverture mal placée
  • Ouverture glissante limitée à 4.5-5.6 obligeant souvent à monter en ISO
Vous avez aimé l'article ? Partagez-le...
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email
Grégory Rohart
Grégory Rohart

Je m'appelle Grégory et je suis l'auteur de ce blog sur les safaris, l'ornithologie et l'observation animalière. Si comme moi, vous adorez la nature, suivez mes conseils et inspirez-vous de mes carnets de safari pour voyager en découvrant la vie sauvage. Aussi fondateur des blogs www.i-voyages.net et www.i-trekkings.net. Mes photos sont sur www.gregoryrohart.com.

Pas de commentaire

Poster votre commentaire

dix-huit − 5 =

Close