Vous êtes ici >>

Safari dans le parc national de Tsavo Est

 

Après avoir découvert le Lumo Wildlife Sanctuary et Tsavo Ouest au Kenya, partons en safari dans le parc national de Tsavo Est. D’une superficie de 13747 km², le parc national de Tsavo East est situé près de la ville de Voi à 160 km de Mombasa sur la côte de l’océan indien.

La physionomie du paysage du parc national de Tsavo Est est très différente de celle de Tsavo Ouest. Ici, tout est plus sec, plus plat et la terre est plus rouge aussi.

Le parc national de Tsavo Est réputé pour ses grands troupeaux d’éléphants, la présence des Big 5 (lion, éléphant, rhinocéros, buffle et léopard) et ses nombreux oiseaux. A lire aussi mon guide du parc national de Tsavo Est et celui  parc national Tsavo Ouest.

parc national Tsavo Est
A table avec la gazelle girafe

Nous entrons dans le parc national de Tsavo Est par la ville de Voi. Très rapidement, nous croisons une gazelle girafe femmelle, la première que nous croisons depuis le début de nos safaris au Kenya. On l’appelle aussi Générouk qui signie « à cou de girafe » en langue somali.

Comme la girafe, le générouk affectionne les feuilles d’acacias même si une étude à Tsavo a montré que 84 espèces de plantes figurent à son régime alimentaire. Phyllophage, c’est la seule gazelle qui ne consomme pas d’herbes. Pour manger les pousses les plus jeunes qui se trouvent en hauteur, la gazelle girafe n’hésite pas à se dresser sur ses pattes postérieures. Je ne verrais pas cette scène, l’acacia n’étant pas si haut que ça pour le généruk.

Le parc national de Tsavo Est comprend aussi d’autres antilopes assez typiques de la zone comme le petit koudou, l’hirola, le cobe à croissant ou l’oryx à oreilles frangées qui est classé comme une sous-espèce de l’oryx beisa.

Les éléphants aux défenses géantes

Le parc national d’Amboseli m’avait enthousiasmé pour ses populations d’éléphants face au Kilimandjaro. Les éléphants de Tsavo Est m’ont scotché pour la taille des groupes d’éléphants et  la longueur des défenses de quelques vieux spécimens.  Pour certains d’entre-eux, les défenses touchaient presque le sol. Le poids des défenses de ce type d’éléphant doit approcher les 100 kg d’ivoire. Hallucinant et triste en même temps de constater que cela rend encore plus vulnérable ses individus à cause du braconnage qui sévit partout en Afrique.

Saviez-vous que les longueurs des défenses sont différentes prouvant que les éléphants sont gauchers ou droitiers.

Les oiseaux du parc national de Tsavo Est

Avec plus de 500 espèces d’oiseaux, le parc national de Tsavo Est est un petit paradis pour les ornithologues, particulièrement de novembre à avril pendant la période de migration. Je n’étais pas à Tsavo Est pendant cette période et la diversité de l’avifaune est nettement moins importante même si j’ai pu faire de très belles observations.

On retrouve les oiseaux typiques des zones désertiques comme l’autruche de Somalie, la pintade vulturine, le pipit doré, l’outarde d’Oustalet, le guêpier de Révoil, le courvite de Somalie, l’alouette polyglotte ou encore le Pie-grièche des Teita.

Les chacals intrigués

Un chacal, des chacaux… Et bien non des chacals… Nous avons pu observer un binôme de chacals à chabraque, l’une des trois espèces présentes en Afrique de l’est. C’est la plus communément observé car c’est la plus diurne.

Les deux compères traînés près de la piste autour d’un petit trou. Nous n’avons pas vu ce qu’il y avait dedans mais il s’agissait sans doute d’un rongeur. Le chacal sait être opportuniste.

Intrigués par notre présence, ils ont aussi pas mal tournés autour du véhicule.

Les lionnes et les lionceaux

En toute fin de safari, nous croisons nos premiers lions de Tsavo Est sur une zone de prairie ouverte. Les lions du Tsavo sont bien connus pour avoir dévoré 135 cheminots en 1898 lors de la construction du chemin de fer entre le Kenya et l’Ouganda.

Nous voyons d’abord deux lionnes endormies sur l’herbe. L’une d’elle finit par lever sa tête. On peut repérer sur son visage une cicatrice d’un ancien combat. C’est à ce moment là que je remarque une première tête de lionceau.

Les deux lionnes se déplacent de deux mètres et se retrouvent derrière un buisson. Quel effort ! Nous ne voyons plus leur tête. Et ô surprise, ce n’est pas un mais deux lionceaux qui se révèlent à nous. Ils jouent un instant. Nous avançons le véhicule pour trouver un angle et voir les têtes des deux lionnes. Nouvelle surprise. Elles sont en train de manger un phacochère qu’elles ont chassé un peu plus tôt dans l’après-midi. Voilà un safari qui finit bien pour nous, beaucoup moins pour Pumba.

Pour votre safari en au Kenya, je vous conseille d’adresser votre demande de voyage sur mesure auprès des deux agences de voyage francophones avec qui je travaille au Kenya. Je les ai sélectionné pour leur sérieux et leur capacité à répondre aux demandes personnalisées. Contactez Carlo et ou Jean-Yves, Expert sur le Kenya.

Cahier pratique

Comment y aller ?

Vol international jusque Nairobi ou mieux Mombasa, plus proche. Pour rejoindre le parc national de Tsavo ouest (Maktau Gate) depuis l’aéroport de Mombasa , il faut compter 3h15, 6h00 depuis Nairobi, 3h15 depuis la Kimana Gate d’Amboseli.

Recherchez votre billet d'avion

 

Quand y aller ?

JFMAMJJASOND

Guides d’observation

Avec qui partir ?

Mes safaris au Kenya (Masaï Mara, lacs Naïvasha et Nakuru, Amboseli et Tsavo) ont été réalisés à la carte avec TUI. Rien à redire sur la prestations. C’était tout à fait conforme à mes attentes !

Où dormir ?

J’ai dormi à l’Ashnill Aruba Lodge situé en plein centre du parc national de Tsavo Est. Vous trouverez d’autres lodges sur Booking.

Partage et épingle mon article sur Pinterest

Eléphants, Parc national Tsavo Est

2 commentaires au sujet de “Safari dans le parc national de Tsavo Est”

  1. bonjour,
    la page contact ne fonctionnant pas, je me permet de vous demander comment faire un don, après l’incendie du parc TSAVO, depuis la FRANCE.
    Merci jma

    Répondre

Laisser un commentaire

Share via
Copy link