Safari à Amboseli au pied du Kilimandjaro

Safari à Amboseli

Safari à Amboseli au pied du Kilimandjaro

 

Récit de mon safari à Amboseli – C’est depuis les lacs de la Rift Valley que je rejoins avec ma femme le parc national Amboseli en voiture. D’une superficie de 392 km², il se trouve dans le sud du Kenya au pied du Kilimandjaro.

Il nous faut la matinée pour rejoindre le Kibo Safari Camp près de la porte Kimana. On commence par s’installer dans notre chambre. J’aime bien le lodge. Il est convivial, confortable sans être chic, pas trop grand non plus. Et puis le jardin est fréquenté par de nombreux oiseaux.

Après le déjeuner, sur le coup de 15h00, Chira, notre guide nous emmène en safari à Amboseli. C’est l’un des parcs nationaux emblème du Kenya. Retour sur deux journées de safari dans le sanctuaire au pied du Kilimandjaro.

Cobe, Safari à AmboseliLes plaines désertiques d’Amboseli au pied du Kilimandjaro

C’est mon second passage à Amboseli après une brève incursion en 2007. Comme à l’époque, ce qui me surprend d’entrée, ce sont ces plaines désertiques plates balayées par le vent et la poussière. Pendant les fortes chaleurs, il n’est pas rare d’observer des tornades. Des troupeaux de gnous et de zèbres traversent ces plaines. On y voit aussi des outardes et autruches mais ce n’est pas ici que se trouve la concentration des animaux.

Ces grandes plaines vont jusqu’au contrepied du Kilimandjaro, le plus haut sommet d’Afrique avec ses 5895 m. Mais contrairement à ce que peuvent penser certaines personnes, il n’est pas au Kenya mais en Tanzanie.

L’écosystème d’Amboseli sauvegardé depuis 1948 (parc national depuis 1977 et réserve de biosphère Unesco depuis 1980) est assez unique et j’aime vraiment ce parc national même s’il y a un peu de monde.

Safari à Amboseli

Des éléphants par centaine

Amboseli est censé accueillir les Big 5 mais le rhinocéros s’y voit rarement, idem pour le léopard et le lion. Buffles et éléphants s’observent en grand nombre également. La population avoisinerait les 1500 têtes, des éléphants imposants avec de grandes défenses.

Alors que la population d’éléphants au Kenya est passée de 130 000 en 1973 à 20 000 en 1989 à cause du commerce de l’ivoire, la population d’Amboseli arrive à se maintenir grâce à la combinaison de plusieurs facteurs :

  • La présence d’un parc national
  • La présence des chercheurs d’Elephant Trust et des touristes
  • Le soutien des populations Masaï

Eléphants, Safari à AmboseliOn observe les éléphants près des marécages et du lac Amboseli. A semi immergés dans les marécages, ils se nourrissent pendant des heures des hautes herbes. Je pourrais en passer autant à les observer. Les hérons garde-bœufs ne sont jamais très loin pour dégoter insectes et petits vertébrés dérangés par les éléphants.

Même après des années de safari, je suis toujours surpris de constater avec quel silence se déplace les éléphants. On doit cette discrétion à une couche de cartilage, située entre les os du pied et le coussinet, qui absorbe les chocs.

La photo clichée d’Amboseli est une photo d’éléphants avec le Kilimandjaro en toile de fond. J’ai réalisé cette photo mais les conditions étaient assez poussiéreuses.

Safari à AmboseliDes oiseaux en voici en voilà

Le parc national Amboseli comptabilise aussi plus de 400 espèces d’oiseaux qu’on trouve principalement autour des marécages. En ce début juillet, la liste des oiseaux observés est assez longue : spatule d’Afrique, ibis d’Afrique, héron mélanocéphale, héron garde-bœuf, grue couronnée, jabiru d’Afrique, vanneau armé, vanneau à ailes blanches, vanneau couronné, rollier à longs brins, guêpier nain, ouette d’Egypte, échasse blanche, gravelot pâtre, autruche, coucou criard, francolin à cou jaune, outarde à ventre noir. Et je ne parle que des oiseaux que j’ai photographiés.

Guêpier nain, Safari à AmboseliLa vie sauvage est riche dans le parc national. Faire un safari à Amboseli est un enchantement. Deux jours de découverte est un minimum. J’ai regretté de ne pas être resté plus longtemps. Et si vous en avez les moyens, dormez dans le parc national.

Safari à AmboseliInformations pratiques pour un safari à Amboseli

Comment y aller ?

Vol international jusque Nairobi puis 4h00 de route pour rejoindre le parc national Amboseli.

 

Recherchez votre billet d'avion

 

Quand y aller ?

JFMAMJJASOND

LégendePériode la plus favorablePériode favorablePériode assez favorablePériode déconseillée ou fermée

Avec qui partir ?

Mon safari à Amboseli a été réalisé avec TUI et plus largement au Kenya grâce au service sur mesure de l’agence.

Guides d’observation

Partage et épingle mon article

amboseli-01
amboseli-02
Vous avez aimé l'article ? Partagez-le...
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email
Grégory Rohart
Grégory Rohart

Je m'appelle Grégory et je suis l'auteur de ce blog sur les safaris, l'ornithologie et l'observation animalière. Si comme moi, vous adorez la nature, suivez mes conseils et inspirez-vous de mes carnets de safari pour voyager en découvrant la vie sauvage. Aussi fondateur des blogs www.i-voyages.net et www.i-trekkings.net. Mes photos sont sur www.gregoryrohart.com.

Pas de commentaire

Poster votre commentaire

dix-sept − dix-sept =

Close