Où voir des flamants roses en Camargue ?

Où voir des flamants roses en Camargue ?

Où voir des flamants roses en Camargue ?

 

Oiseau unique, ne pouvant être confondu avec une autre espèce, le flamant rose fascine. On peut l’observer toute l’année en Camargue, le seul territoire en France où il niche. Où voir des flamants roses en Camargue ? Avec une superficie de 178 000 hectares, la Camargue est un vaste territoire. Dans cet article, je vous livre quelques lieux où vous avez de grandes chances de pouvoir observer les flamants roses en Camargue.

Où voir des flamants roses en Camargue ?Le Flamant rose

Symbole de la Camargue, le flamant rose est l’une des 400 espèces d’oiseaux que l’on observe en Camargue. C’est aussi l’une des 6 espèces de la famille des Phoenicoptéridés qui regroupent l’ensemble des flamants de la planète à savoir  le flamant de James (Phoenicoparrus jamesi), le flamant des Andes (Phoenicoparrus andinus), le flamant des Caraïbes (Phoenicopterus ruber), le flamant du Chili (Phoenicopterus chilensis), le flamant nain (Phoeniconaias minor) et le flamant rose (Phoenicopterus roseus), le seule flamant présent en Europe.

Où voir des flamants roses en Camargue ?Le flamant rose est une espèce grégaire à la fois migratrice, partiellement migratrice et parfois erratique. On le trouve toute l’année en Camargue.

On doit sa couleur aux pigments caroténoïdes que l’on retrouve dans l’alimentation du flamant rose composée principalement d’une espèce de crevette appelée Artemia salina. Je partage avec vous une sélection de sites d’observation des flamants roses en Camargue.

Où voir des flamants roses en Camargue ?

Les étangs et les lagunes du sud de la Camargue

Les flamants roses utilisent l’ensemble des zones humides de Camargue pour s’alimenter mais globalement les meilleurs sites d’observation du flamant rose se trouvent dans les lagunes et les étangs du sud de la Camargue : les étangs et les baisses au sud des salins de Giraud, l’étang des Impériaux le long de la digue à la mer, l’étang de Malagroy le long de la draille de Méjanes (ou draille des 5 gorges), les étangs le long de la D979 entre Aigues-Mortes et le Grau-du-Roi, le nord-est de l’étang de Vaccarès et l’étang du Fournelet le long de la D36B, les étangs de Galabert et du Fangassier et enfin le parc ornithologique du Pont de Gaud.

Petit focus sur les deux derniers sites d’observation des flamants roses en Camargue.

Où voir des flamants roses en Camargue ?L’étang du Fangassier

L’étang du Fangassier, propriété du Conservatoire du Littoral situé dans le parc naturel régional de Camargue, est connu comme la plus grande colonie de flamants roses de Méditerranée occidentale, au moment de la nidification. Les flamants roses ont pourtant failli ne plus y nicher.

Dans les années soixante, les flamants roses délaissèrent le site de nidification de l’étang de Fangassier car la colonie n’y trouvait plus les conditions favorables pour nicher (pression trop importantes des renards et sangliers, des goélands et des pêcheurs). Entre 1964 et 1968, les flamants roses n’essayèrent même pas de se reproduire mettant en péril l’espèce. En 1969, les flamants nichèrent sur l’étang du Fangassier I mais l’îlot s’est avéré trop petit pour accueillir la colonie et de nombreuses reproductions échouèrent. Suite à ce constat, la Tour du Valat fit construire un îlot de 6200 m² sur l’étang du Fangassier II. Jusqu’en 1974, les flamants roses ne nichaient pas sur ce nouvel îlot préférant d’autres zones de nidification. En février 1974, 500 nids factices furent bâtis sur l’îlot artificiel, ce qui attira les flamants roses et permis le retour de la nidification.

Où voir des flamants roses en Camargue ?Environ 10 000 couples nichent chaque année sur l’étang du Fangassier pour élever leur poussin. Le Bureau des guides naturalistes propose des sorties nature pour découvrir la colonie de flamants roses au moment de la nidification. Entre avril et juin, on peut observer de loin à la longue-vue les flamants roses sur l’îlot mais il est strictement interdit de s’en approcher.

Le nord de l’étang du Fangassier, facilement accessible par la D36B, est un bon spot pour photographier les flamants roses en alimentation et en vol.

Où voir des flamants roses en Camargue ?

Où voir des flamants roses en Camargue ?Le parc ornithologique du Pont de Gaud

Situé à quelques km de Saintes-Maries-de-la-Mer, le parc ornithologique du Pont de Gaud est un domaine privé et aménagé de 60 hectares consacré à l’observation et à la surveillance des oiseaux de Camargue. En plus de la conservation, le parc a une mission d’écotourisme en facilitant la découverte des espèces présentes en Camargue, mais plus globalement, il sensibilise à la protection de la nature.

Où voir des flamants roses en Camargue ?Le parc ornithologique du Pont de Gaud est composé d’étangs, de marais, de roselières et de sansouïres. Des sentiers pédestres permettent de visiter le site et d’observer de nombreuses espèces d’oiseaux. Les flamants roses sont présents toute l’année au  parc ornithologique du Pont de Gaud. Il y a ici une proximité avec les oiseaux qu’on ne retrouve pas ailleurs en Camargue. On peut observer et photographier les flamants roses à seulement quelques mètres de distance sans que ceux-ci soit effrayés. C’est un site remarquable où l’on apprend beaucoup grâce à la facilité d’observation.

Où voir des flamants roses en Camargue ?Cahier Pratique

Comment s’y rendre ?

Avion

Vol jusque l’aéroport de Marseille puis location de voiture.

 

Recherchez votre billet d'avion

Train

Train jusqu’à la gare d’Arles puis location de voiture

Voiture

Utilisez Google Maps pour calculer votre itinéraire.

Où dormir ?

Les possibilités pour dormir en Camargue sont nombres sur Arles et Saintes-Marie-de-la-Mer. Vous pouvez aussi dormir au plus près des sites ornithologiques dans des mas. Il faut alors impérativement réserver en avance.

Pour organiser votre venue en Camargue, deux adresses indispensables :

Si vous projetez de prolonger votre séjour en Provence dans les Bouches du Rhône, préparez votre séjour sur MyProvence.

Guides d’observation

Conseils divers

  • Emportez un spray anti-moustiques de mars à novembre
  • N’oubliez pas vos jumelles et votre appareil photo. Une optique supérieure à 400 mm est recommandée.
  • Prenez de l’eau avec vous car on n’en trouve pas sur les sites ornithologiques hormis au parc ornithologique du Pont de Gau
  • Attention aux vols dans les voitures : Ne rien laisser trainer dans les voitures et emportez votre matériel photo si vous partez en balade. Sur place, on m’a toujours mis en garde. Je le fais à mon tour.
  • Respectez la règlementation des zones de protection

Partage et épingle mon article sur Pinterest

pinterest-flamantsroses-03
pinterest-flamantsroses-04
pinterest-flamantsroses-02
pinterest-flamantsroses-01

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne / 5. Nombre de votes

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !

PARTAGE L'ARTICLE SUR TES RESEAUX SOCIAUX
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Grégory Rohart

Je m'appelle Grégory et je suis l'auteur de ce blog sur les safaris, l'ornithologie et l'observation animalière. Si comme moi, tu aimes la nature, suis mes conseils et inspire-toi de mes carnets de safari pour voyager en découvrant la vie sauvage. Ambassadeur Fujifilm, j'encadre aussi des séjours photo. Aussi fondateur des blogs www.i-voyages.net et www.i-trekkings.net. Mes photos sont sur www.gregoryrohart.com.

No Comments

Post a Comment