Vous êtes ici :

Où faire un safari au Sri Lanka ?

Avec 26 parcs nationaux et 27% de son territoire classé en aires protégées, le Sri Lanka constitue l’une des plus belles destinations de safari en Asie tant pour les mammifères que pour les oiseaux. L’île de Ceylan compte 117 espèces de mammifères dont 27 marines et 468 espèces d’oiseaux dont 34 endémiques. Devant tant de possibilité, vous vous demandez sûrement où faire un safari au Sri Lanka ? Voici ma sélection de 10 spots pour observer et photographier la faune du Sri Lanka.

J’en profite pour vous informer que j’encadre un voyage photo naturaliste au Sri Lanka du 5 au 18 décembre 2021 avec un prix canon de 1995 €.

Parc national Yala

D’une superficie de 1 300 km², le parc national de Yala est le plus connu du Sri Lanka. Situé dans le sud-est de l’île et divisé en 5 blocs, il est surfréquenté au niveau du bloc 1 au point de créer des embouteillages. Réputé pour la densité de sa faune, en particulier les léopards, les éléphants, les ours, le bloc 1 n’offre pas une expérience de safari respectueuse de la faune. Les autres blocs ne connaissent pas autant de popularité. Ils offrent pourtant d’excellentes possibilités de sightings aussi bien pour les mammifères que pour les oiseaux.

Lire mon article sur le parc national Yala.

Mon avis : bloc 1 –les autres blocs

Parc national Udawalawe

Situé au sud du Sri Lanka, le parc national Udawalawe est une aire de conservation incontournable sur l’île de Ceylan tant pour l’observation des éléments et des buffles d’Asie que des oiseaux, rapaces, guêpiers et oiseaux d’eau. Autour du réservoir du parc national, on observe une grande activité ornitho et une grande diversité d’espèces allant de l’échasse blanche à l’anhinga roux, du guêpier d’Orient au martin-pêcheur pie. Et bien d’autres…

Lire mon article sur le parc national Udawalawe

Mon avis :

Parc national Bundala

Situé à proximité des parcs nationaux Udawalawe et Yala, Bundala bénéficie pourtant de bien moins de visiteurs car c’est un parc national plutôt orienté pour l’observation et la photographie d’oiseaux même si l’on croise d’autres types d’animaux comme les crocodiles, les langur Hanuman, parfois même des éléphants ou un léopard.

Bundala plaira très clairement aux amoureux des oiseaux. Et comme moi vous aurez peut-être la chance de photographier un jabiru d’Asie qu’on observe rarement au Sri Lanka.

Lire mon article sur le parc national Bundala

Mon avis :

Parc national wilpattu

Le parc national Wilpattu se situe sur la côte ouest du Sri Lanka à 200 km au nord de Colombo. Le parc national se trouve clairement en dehors des routes touristiques classiques. Pour le safari et les naturalistes qui souhaitent observer et photographier le léopard ou l’ours lippu, Wilpattu, c’est le graal, tout comme Yala, mais avec beaucoup moins de fréquentation.

Le parc national est aussi un bon spot pour les oiseaux, les singes et les autres mammifères (chacal doré, cerf axis, muntjac indien, sanglier…) sauf les éléphants.

Lire mon article sur le parc national Wilpattu

Mon avis :

Parc national Maduru Oya

Situé à environ 50 km de Polonnaruwa, le parc national Maduru Oya est très peu fréquenté, raison pour laquelle la faune y est farouche.

Le parc est propice à l’observation des éléphants, buffles et cerf axis ainsi que du léopard avec beaucoup de chance. Les oiseaux ne sont pas en reste, en particulier les guêpiers et les rapaces.

Lire mon article sur le parc national Maduru Oya

Mon avis :

Parc national Minneriya

Le parc national Minneriya est réputé pour ses rassemblements d’éléphants d’Asie à la saison sèche, principalement en août et septembre mais cela peut varier d’une année à l’autre car ce phénomène est extrêmement lié au niveau des pluies des autres régions. Lors de ce rassemblement, plus de 200 éléphants, parfois même plus de 500 se rassemblent en même temps autour du réservoir de Minneriya.

Crocodiles, buffles sauvages, cerfs axis, varans et une multitude d’oiseaux pourront aussi être observés.

Les agences de voyages sont nombreuses à inclure le parc national Minneriya mais emmène finalement leurs voyageurs à Hurulu Echo Park ou au parc national Kaudulla, faute de rassemblement dans le parc national.

Mon avis :

Hurulu Echo Park

Hurulu Echo Park est une zone forestière classée réserve de biosphère depuis 1977. C’est un habitat très important pour l’éléphant d’Asie au Sri Lanka. Hélas, tout comme le bloc 1 à Yala, c’est surfréquenté car les agences de voyage sont nombreuses à y aller. Pour cette raison, je déconseille la réserve.

Mon avis :

Parc national Wasgamuwa

Le parc national Wasgamuwa est assez peu fréquenté et peu connu du grand public. Situé au sud de Polonnaruwa et au nord de la chaîne de montagne des Knuckles, il est réputé pour ses tuskers et son avifaune autour des réservoirs.

Mon avis :

Forêt de Sinharaja

Couvrant une superficie de 8 864 ha, Sinharaja est une forêt tropicale humide du sud du Sri Lanka. 64% des arbres sont endémiques au Sri Lanka et nombreux sont rares. La forêt a été désignée réserve de biosphère et appartient aux sites classés du patrimoine mondial par l’UNESCO.

En raison de la végétation dense, la faune n’est pas aussi facilement visible que dans les parcs nationaux des zones sèches mais Sinharaja  contient une grande partie des oiseaux endémiques du Sri Lanka et 50% de ses mammifères et papillons sont également endémiques.

Mon avis :

Réserve forestière de Bodhinagala

Située autour d’un ancien monastère bouddhiste, la réserve forestière de Bodhinagala est une forêt tropicale humide du sud du Sri Lanka. Elle est reconnue  comme l’un des meilleurs sites d’observation des oiseaux au Sri Lanka.

La forêt humide de Bodhinagala abrite 150 espèces d’oiseaux, y compris des espèces endémiques.

Mon avis :

J’espère que vous avez apprécié mes suggestions pour faire un safari au Sri Lanka. N’hésitez pas à commenter si vous avez des questions ou des remarques à formuler suite à votre voyage au Sri Lanka.

Cahier pratique pour faire safari au Sri Lanka

Comment se rendre au Sri Lanka ?

Vol international jusqu’à l’aéroport de Colombo. Le parc national de Yala se trouve ensuite à 4h30 de route.

Recherchez votre billet d'avion

Je vous invite aussi à tester le comparateur de vols Kayak.

Quand faire un safari au Sri Lanka ?

On peut faire un safari au Sri Lanka toute l’année. Il faut garder à l’esprit qu’il y a deux types de mousson : une grande mousson de mai à septembre qui arrose les côtes occidentales, le centre et le sud de l’île et une petite mousson dans le nord-est du pays d’octobre à janvier. Le pays est globalement sec de décembre à avril.

Pour les ornithologues, sachez que les oiseaux migrateurs arrivent à partir d’octobre et peuvent être observés jusqu’à la fin mars.

Avec qui partir en safari au Sri Lanka ?

J’ai effectué ma découverte nature du Sri Lanka avec Nomadays, réseau d’agences de voyage locales francophones. Vous pouvez visiter leur site ou leur adresser directement une demande de devis pour un voyage personnalisé au Sri Lanka.

Quels guides emporter avec soi pour faire son safari au Sri Lanka ?

  • Guide du Routard Sri Lanka : guide généraliste pour les voyageurs indépendants.
  • Sri Lankan Wildlife aux éditions Bradt (en anglais) : guides naturalistes de petits formats. Parfait pour emporter en voyage et avoir une vue globale de la faune du Sri Lanka (.
  • Wildlife Sri Lanka : Plus fouillé que le précédent, la taille de l’ouvrage l’empêche toutefois de l’emporter avec soi en voyage (en anglais).
  • A Photographic Field Guide To The Birds Of Sri Lanka : présente les 468 espèces du Sri Lanka avec photo. Le livre comprend également des informations sur le climat et la topographie, les ordres et les familles, les résidents, les migrants, les endémiques, les vagabonds et les migrants très rares, la topographie et les principaux sites d’observation des oiseaux (en anglais).
  • Birds of Sri Lanka : L’ouvrage d’identification des oiseaux de référence avec des planches à dessin (en anglais).
  • A Naturalist’s Guide to the Reptiles of Sri Lanka : la référence pour les reptiles au Sri Lanka (en anglais)

Quel matériel photo pour son safari ?

Je vous conseille un objectif de 200 à 400 mm pour les mammifères ou une focale de 400 mm et plus pour l’avifaune. Il y a énormément de critères qui entrent en compte. Pour cette raison, j’ai écrit un article spécifique sur pour vous aider à choisir votre matériel photo pour un safari.

Partage et épingle mon article sur Pinterest

Où faire un safari au Sri Lanka ?
  • Save

Laisser un commentaire

Share via
Copy link