Ornithologie dans l’estuaire du Tage près de Lisbonne

Ornithologie dans l’estuaire du Tage près de Lisbonne

 

A 30 minutes à peine de Lisbonne, l’estuaire du Tage est la zone humide la plus importante du Portugal et l’un des sites ornithologiques les plus réputés d’Europe. Je vous emmène en balade lors d’une journée d’ornithologie dans l’estuaire du Tage par une belle journée d’octobre. Près de 120 000 limicoles s’y retrouvent aux périodes migratoires. On dit qu’en une seule journée, il est possible de voir jusqu’à 100 espèces différentes. Plus de 250 espèces ont été répertoriées dans cette zone.

Pour ma première découverte de l’estuaire du Tage, je suis resté une journée de fin octobre à découvrir différentes sites ornithologiques en compagnie de mon guide Helder. Autant vous dire de suite que 2 ou 3 jours auraient été parfaits.

Ornithologie dans l'estuaire du Tage

Sterne Gaukek sur le poteau en bois

Sítio das Hortas

Situé à 2 kilomètres à l’est du village d’Alcochete, Sítio das Hortas est un site ornithologique soumis aux horaires de marée. Avant de s’y rendre, il est plus que conseillé de vérifier la marée. Mieux vaut éviter la marée haute car il n’y a pas d’oiseaux et la marée basse car ils sont très éloignés de la côte. Le meilleur moment est quelques heures après la marée haute ou quelques heures avant.

La marée était basse lors de mon passage. Beaucoup d’oiseaux étaient assez loin au large, notamment les canards naviguant dans l’estuaire, des colverts, des souchets et des sarcelles d’hiver. En vol, un balbuzard vu au jumelle, des flamants roses et des spatules blanches.

Chevalier guignette

Chevalier guignette

Un peu plus prêt mais hors de portée du téléobjectif : des avocettes en grand nombre, des échasses blanches, des aigrettes garzettes, des grandes aigrettes, des hérons cendrés, des pluviers argentés, des bécasseaux variables mais aussi maubèches, des chevaliers gambettes. Et je dois sans doute en oublier.

Plus près du bord, j’ai pu photographier des grands gravelots, barges à queue noires, chevaliers guignette et sternes Caugek. A même distance, j’ai aussi observé sans prendre en photo quelques bécasseaux minutes et tournepierres à collier.

Près du parking, observation de gobemouches gris poursuivant des insectes en vol.

Héron cendré

Héron cendré

Rougegorge

Rougegorge

Barroca d’Alva

A quelques kilomètres au sud-est du village d’Alcochete, le site ornithologique de Barroca d’Alva se trouve le long de la petite route qui mène à une ferme. De part et d’autre de l’asphalte, des roselières et des canaux abritent des hérons cendrés, aigrettes garzettes, crabiers chevelus, blongios nain, bihoreaux gris. J’ai pu y observer également des canards colverts et souchets ainsi que des courlis corlieux et des pluviers dorés. Un rougegorge est venu se poser sur un poteau en bois non loin de mon objectif et un élanion blanc sur un pylône électrique. L’astrild ondulé, oiseau originaire d’Afrique tropicale, peut aussi y être observé. C’est un oiseau qui a été importé dans l’est du Portugal.

élanion blanc

Elanion blanc

Crabier chevelu

Crabier chevelu

Quinta de Atalaya

Quelques kilomètres plus au nord, la Quinta de Atalaya est une ferme privée. Helder y a ses entrées.

Le site est composé de salines et d’un lac. Les salines pour le flamant rose et le lac pour les hérons (cendré, crabier chevelu, blongio nain, aigrette garzette, grande aigrette, bihoreau gris…), les martins-pêcheurs et les grèbes castagneux. Dans les champs, j’ai pu photographier non loin de la voiture un chevalier guignette.

Saline de Samoucos

Saline de Samoucos

Bécasseau variable

Bécasseaux variables

Salinas do Samouco

Toujours dans le secteur d’Alcochete, les salines de Samouco regorgent de limicoles : bécasseaux variables, grand gravelots, pluviers dorés, chevaliers guignettes et échasses blanches ont été vus et photographiés. Par faute de temps, je n’ai pas pu m’y attarder.

Héron garde-boeuf

Héron garde-boeuf

échasse blanche

Echasse blanche

Centre Evoa

Centre Evoa

Evoa : le centre de la réserve de l’estuaire du Tage

La réserve naturelle de l’estuaire du Tage (14192 hectares) s’étend au nord d’Alcochete. Le centre d’interprétation Evoa (entrée payante) est un excellent spot ornithologique. En m’y rendant, observation de cigognes blanches dans le ciel et de nombreux hérons garde-boeufs dans les champs. Elles n’ont pas l’air d’avoir apprécié le passage de la moissonneuse batteuse dans le champ.

Evoa dispose de trois lagunes avec des caches pour observer les oiseaux sans être vu. Là encore, par faute de temps, je n’ai pu faire que la lagune principale où j’ai pu voir canards souchets, échasses blanches, spatules blanches, vanneaux huppés, bergeronnettes grises, chevaliers gambettes…

Sur le retour le long des pistes pour sortir de la réserve, observation de passereaux (verdier d’Europe, bruant proyer, Saxicola torquatus, Cisticole des joncs, traquet motteux), d’un faucon crécerelle et d’une Chevêche d’Athéna sous le toit d’une grange agricole.

Une journée d’ornithologie dans l’estuaire du Tage bien remplie et pleines d’observations. Les sites sont si intéressants qu’un passionné d’ornithologie pourra facilement y rester deux ou trois jours.

Cisticole des joncs

Cisticole des joncs

Faucon crécerelle

Faucon crécerelle

Informations pratiques

Comment s’y rendre ?

Vol international jusque Lisbonne. Pour explorer les sites ornithologiques, une voiture est nécessaire.

Guide ornithologique

Birds & Nature organise des sorties ornithologiques à la journée dans l’estuaire du Tage, sur plusieurs jours et même des voyages ornithologiques au Portugal.

Quand y aller ?

JFMAMJJASOND
LégendePériode la plus favorablePériode favorablePériode assez favorablePériode déconseillée

Télécharger sur l'Apple StoreGuides

Où dormir ?

Le plus grand choix d’hébergement est à Lisbonne qui n’est qu’à 30 minutes en voiture des principaux sites ornithologiques.

Plus d’informations pour organiser votre séjour : www.visitlisboa.com

Ça vous a plu ? Je serais encore plus ravi si vous le partagiez sur vos réseaux sociaux
Facebook
Facebook
Pinterest
Pinterest
Instagram
Google+
https://www.my-wildlife.com/ornithologie-estuaire-tage/
RSS
Recevoir les nouveautés par email
SHARE
Grégory Rohart
Grégory Rohart

Je m'appelle Grégory et je suis l'auteur de ce blog sur les safaris, l'ornithologie et l'observation animalière. Si comme moi, vous adorez la nature, suivez mes conseils et inspirez-vous de mes carnets de safari pour voyager en découvrant la vie sauvage. Aussi auteur des blogs www.i-voyages.net et www.i-trekkings.net

Pas de commentaire

Poster votre commentaire

Close

My Wildlife vous plait ? Ça serait cool de le faire savoir sur les réseaux sociaux