10 erreurs à éviter pour réussir son safari

10 erreurs à éviter pour réussir son safari

10 erreurs à éviter pour réussir son safari

Faire un safari est un toujours moment privilégié avec la nature. Si vous n’êtes pas des habitués des safaris, voici 10 erreurs à éviter pour réussir son safari. En suivant ces conseils, vous devriez mieux profiter de votre safari et revenir avec des souvenirs et des photos par milliers.

1 – Choisir une mauvaise période pour observer les animaux

Quelque soit la destination de safari que l’on choisit, il y a des périodes à éviter et d’autres à privilégier. D’une manière générale, la saison sèche permet de mieux voir les animaux car la végétation est moins dense et les animaux se regroupent autour des points d’eau. En saison des pluies, les déplacements sont aussi plus compliquées voire parfois impossible car certains parcs ferment lors de cette période.

Les demi-saisons offrent parfois des spectacles magnifiques.  Dans le parc Kruger, les naissances ont lieu en novembre à la fin de l’automne.

En Tanzanie et au Kenya, il faut aussi tenir compte des migrations. C’est particulièrement vrai dans le Masaï Mara et le Serengeti.

Eléphants2 – Emporter des vêtements inadaptés

En safari, il est conseillé d’utiliser des couleurs permettant de se confondre dans la nature : kaki, beige et marron. Evitez les couleurs fluorescentes, le rouge et le blanc.

Il est conseillé aussi de prendre des vêtements adaptés au climat. Si en Afrique, on pense grosse chaleur, on oublie qu’à certaines époques de l’année, il peut aussi geler la nuit et pleuvoir. Bien prévoir dans sa valise une veste imperméable et une polaire (coupe-vent si le véhicule a un toit ouvert) voire carrément une doudoune.

Avoir un gros zoom3 – Prendre un zoom inférieur à 300 mm

Prendre un appareil photo compact vous permettra de photographier les plus gros animaux. Mais avouez qu’il serait dommage de rater ses safaris parce qu’on dispose d’un appareil photo sans zoom. Je préconise au minimum un zoom de 300 mm pour les mammifères et un 400 mm si les oiseaux vous intéressent aussi.

Pour aller plus loin sur le sujet, lisez mon article quel matériel photo pour un safari ?

4 – Ne prendre qu’une batterie et qu’une carte mémoire

Accessoires indispensables pour faire fonctionner son appareil photo, on dispose tous d’une carte mémoire et d’une batterie. En safari, on photographie énormément. Il est plus que conseillé de disposer d’au moins 2 batteries et 2 cartes mémoire de 16 GO, plus si vous n’avez pas la possibilité de recharger tous les jours. ou si votre index s’agite frénétiquement sur le déclencheur de l’appareil photo. Personnellement, j’ai un jeu de 7 batteries et plus de 200 GO de carte mémoire.

Guêpier nain
5 – Faire un safari express

Effectuer un safari coûte cher mais réussir son safari demande du temps. Si de petites réserves peuvent se faire à la journée comme le cratère Ngorongoro ou le parc national Mosi Oa Tunya, d’autres vous demanderont un minimum de 3 jours. Je pense au Serengeti en Tanzanie, à Etosha en Namibie ou au Kruger en Afrique du Sud. De la même manière, les observations de mandent du temps et se sont au final les animaux qui décident. Faire un safari n’est pas une balade dans un zoo.

6 – Oublier sa paire de jumelles

En safari, on utilise beaucoup l’appareil photo mais aussi les jumelles car tous les animaux ne sont pas à côté du véhicule. Il serait dommage de passer à côté d’une observation parce que vous n’avez pas votre paire de jumelles.

10-erreurs-eviter-pour-reussir-son-safari-GregoryROHART-4

7 – Ne pas se documenter avant de partir

Le minimum du minimum est de connaître les meilleures périodes sur les parcs nationaux que vous allez découvrir pour votre prochain safari. Je préconise aussi d’acheter des guides d’identification des mammifères et des oiseaux avant de partir.

Avec un peu d’expériences, vous apprendrez à reconnaître les écosystèmes et à y associer les animaux y vivant.

8 – Choisir un véhicule peu adapté à l’observation des animaux

Certains parcs nationaux se visitent en « self-driving ». Que louer comme véhicule ? 4×4 ou pas ? Cela dépend de la réserve. En Afrique du Sud, le Kruger comme la réserve d’Imfolozi Hluhluwe ne nécessitent pas de 4×4. Par contre, je recommande une assise haute pour ne pas être à hauteur de la végétation et avoir une fenêtre suffisamment large pour faire vos photos. A l’inverse, dans certains parcs nationaux ou réserves, le 4×4 est une obligation. Veillez à avoir des ouvertures suffisamment grandes pour faciliter la prise d’images. Toit ouvrant, grande fenêtre voir carrément pas de toit comme dans les réserves privées d’Afrique du Sud.

10-erreurs-eviter-pour-reussir-son-safari-GregoryROHART-29 – Faire son safari aux mauvais horaires

Vous aimez dormir le matin. Pas de chance, il va falloir vous lever tôt. Les meilleurs moments pour faire un safari sont au crépuscule. C’est à ces heures de la journée que les animaux sont les plus actifs. Après 10h00, les observations sont moins nombreuses mais toujours possibles.

Et puis, la lumière est souvent tellement forte qu’elle a tendance à cramer vos photos. La lumière y est particulièrement agressive par beau temps.

10 – Faire trop de bruit

Faire un safari entre amis ou en famille, c’est sympa. On voit des animaux sauvages, rares parfois, dangereux aussi. C’est excitant. On peut très vite faire tout un tas de bruit, voire même bouger dans tous les sens. Pour respecter les animaux, ne pas les effrayer et les faire partir, la meilleure attitude est de rester calme et silencieux. Dans certains cas, c’est aussi pour rester soi-même en sécurité.

Si vous êtes de retour d’un safari, quels autres conseils donneriez-vous pour réussir son safari ?

Ça vous a plu ? Je serais encore plus ravi si vous le partagiez sur vos réseaux sociaux
Facebook
Facebook
Pinterest
Pinterest
Instagram
Google+
https://www.my-wildlife.com/10-erreurs-eviter-reussir-safari/
RSS
Recevoir les nouveautés par email
SHARE
Grégory Rohart
Grégory Rohart

Je m'appelle Grégory et je suis l'auteur de ce blog sur les safaris, l'ornithologie et l'observation animalière. Si comme moi, vous adorez la nature, suivez mes conseils et inspirez-vous de mes carnets de safari pour voyager en découvrant la vie sauvage. Aussi auteur des blogs www.i-voyages.net et www.i-trekkings.net

Pas de commentaire

Poster votre commentaire

Close

My Wildlife vous plait ? Ça serait cool de le faire savoir sur les réseaux sociaux